AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ryan Denali
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 98

■ Inscrit le : 26/06/2012

■ Localisation : /


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Dim 23 Sep - 16:33
Cela faisait quelque jour que Ryan était partit de la villa des Denali. Ryan était partit pour Volterra pour y faire un petit voyage et se changer les idées et surtout prendre un peu de vacance. Bien sûr, il savait que le clan des Volturi y vivait. Et également, il savait qu’Alec devait se trouver dans le coin et il savait que le voir lui ferait étrange. Malgré les sentiments les sentiments qu’il avait pour Lucas, il ne pouvait ignorer ceux qu’il avait pour Alec et cela malgré son régime alimentaire. Enfin, il se sortit Alec de la tête et marcha lentement dans les ruelles de la grande ville de Voltera à la recherche d’une activité humaine à faire dans les environs. Bien que le soleil soit encore bien haut dans le ciel, Ryan ne pouvait pas s’empêcher de vouloir s’amuser, il voulait faire quelque chose de ses journées.

Il continua de marcher dans les ruelles de la ville pour ne pas être vue au soleil. Les gens semblaient bien s’amuser et Ryan se disait qu’il aurait aimé rester humain, bien sûr, il savait cas l’époque où il était encore humain, toute c’est technologie n’existait pas, mais tout de même, il aurait été humain et il aurait pu s’amuser. Enfin continuant de marcher, il remarqua quelque humain qui passait prêt de la ruelle ou le jeune vampire était cacher, alors il resta tapi dans l’ombre et les regarda passer, puis soudain, il sentit l’odeur de leur sang et voulu les tuer pour boire leur sang, mais il résista. Il s’éloigna et continua de marcher cacher dans les sombres ruelles de la grande ville.

Soudain, il arriva prêt du château des Volturi et le regarda. Il était magnifique et bien qu’il ne l’avouerait surement jamais. Il aurait aimé y vivre, pas pour leur régime alimentaire, mais surtout parce que Alec y vivait et non seulement, car il aurait pu faire régner l’ordre parmi les vampires. Soudain, il entendit une voix qui semblait venir de derrière lui. Alors il se retourna et vit une silhouette qui s’approchait.



Je ne m'étais jamais sentit aussi vivant, je suis née pour être un vampire. Et grâce à toi, je vis encore plus.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Alec Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 305

■ Inscrit le : 13/08/2012

■ Localisation : Auprès de Jane.
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Dim 23 Sep - 22:19

Ryan, Alec & Jane

Une semaine s’était écoulée depuis que Jane et moi avions pu parler franchement, avouer tout ce que nous avions sur le cœur. Contrairement à ma sœur jumelle, j’avais été sévèrement puni par Aro, mais je ne m’en formalisais guère. Je savais bien qu’en me comportant ainsi je m’attirerais ses foudres, alors qu’il n’oserait pas lever la main sur sa préférée. J’avais passé la matinée à vider des êtres humains de leur sang, n’ayant pas eu l’occasion de le faire depuis. J’avais énormément souffert de la faim, ça avait été une réelle torture. Je ne pourrais même pas dire combien de personne je tuai, tant la soif avait pris possession de moi. Je me retrouvai couvert de sang, perdu. Une domestique me raccompagna jusqu’à ma chambre pour que je me change, désorienté. Quand j’eus recouvré mes esprits, je décidai de me promener un peu dans le château. Felix et Demetri devaient être aux côtés des Rois, ce qui me laissait du temps pour moi. Je passai voir si Shanaé était là mais on m’apprit qu’elle était sortie. Déçu, je continuai ma route. Je tournais en rond, sans savoir quoi faire. Je n’avais pas réellement envie de voir Aro après ce qui s’était passé. C’était la première fois qu’il se montrait aussi strict avec moi. J’avais cependant envie de la présence de Jane, tout en la craignant. Nous avions fini notre discussion sur un sujet fâcheux et je n’avais pas le moins du monde besoin de continuer à me disputer avec elle : c’était bien trop douloureux. Je ne l’avais vue qu’une fois ou deux cette semaine, à peine quelques minutes.

Je décidai de sortir prendre l’air. Je rabattis ma capuche sur mon visage et quittai le château. Je soupirai d’aise lorsque je fus à l’extérieur de la demeure dans laquelle j’avais l’impression d’étouffer. Je me remis à chasser, tuant une famille au complet. Je fis vite, sans artifices : je n’étais pas d’humeur à torturer, juste à me venger. Je fis brûler leurs cadavres et errai au hasard dans les ruelles de cette belle ville qu’était Volterra. Quand j’en eus assez, je décidai de retourner au château. Je m’arrêtai brusquement en reconnaissant un jeune vampire que je connaissais un peu : Ryan Denali. Il se retourna et j’hésitai un instant, avant de m’approcher de lui. « Ryan Denali … » déclarai-je en guise de salutation. Je n’étais pas chaleureux ni même particulièrement agréable, parce que ce n’était pas dans ma nature. Or je n’étais pas non plus franchement désagréable, parce que je ne détestais pas le vampire. Contrairement à ses semblables d’Alaska, j’avais encore l’espoir qu’il rejoigne les rangs des Volturi. Il avait un don très intéressant qui pourrait être utile à Aro. Je me mis à l’ombre et baissai ma capuche, avant de planter mon regard sanglant dans son regard doré et penchai la tête sur le côté : « Que nous vaut l’honneur de la visite d’un Denali à Volterra ? » demandai-je, amusé. Il devait certainement y avoir une raison à sa présence. Les autres étaient-ils ici ? Une nouvelle guerre se préparait-elle ? Je voyais mal Ryan venir ici tout seul pour faire du tourisme. Mais ces deux familles de végétariens – Cullen et Denali – N’avaient pas fini de me surprendre.

Je m’approchai de lui, lui tournai autour tel un prédateur autour de sa proie. Je tentai de déceler chez lui la moindre trace d’angoisse ou de mensonge. Même si j’en voulais à Aro, je restais son fidèle serviteur et je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose. Aussi, si le petit Denali se montrait étrange, j’en informerais immédiatement les gardes. Partout autour de nous se trouvaient des Volturi. Chaque silhouette encapuchonnée en était un, veillait à ce que personne ne rentre dans le château. Dans son dos, je m’approchai de son oreille et murmurai : « Est-ce que ta chère famille est ici, aussi ? Depuis que Caïus a tué Irina, on les voit moins dans les parages, c’est bien dommage. » Je souris encore, sarcastique cette fois. Ils n’étaient que des vampires végétariens, la plupart sans don. Ils ne représentaient aucun intérêt à mes yeux, même si je n’étais pas hostile à leur existence comme celle des Cullen. Je reculai, revins me poster devant lui, bras croisés. Jane et moi avions décidé de tenter de rallier Ryan à notre cause, par tous les moyens possible. Et ce jour-là, il tombait extrêmement bien.
© fiche créée par ell







    ⊹ nowhere man.
    Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir.



Voir le profil de l'utilisateur http://young-eternity.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jane Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 286

■ Inscrit le : 18/04/2012

■ Localisation : Volterra
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Sam 29 Sep - 23:42
    La nuit avait été longue. Et d’un ennui mortel. Jane avait été envoyée en mission avec deux autres gardes sans réel importance. Il ne s’agissait que d’un nouveau-né créant la panique dans quelques villages français. Normalement, Jane n’aurait pas été envoyée à une mission d’une telle facilité. Elle aurait d’ailleurs été vexée, furieuse et folle de rage à la simple idée. Chose dont les deux gardes en sa compagnie semblaient bien être au courant. Aucun d’eux n’avait dit un seul mot durant leur mission, de peur de s’attirer les foudres de la Volturi. S’il y avait bien une chose que Jane détestait, c’était être envoyé à l’autre bout du pays pour un rien. Un nouveau-né savait parfaitement être détruit par les deux abrutis qui l’accompagnaient. Il n’y avait aucune raison d’envoyer un membre de la garde royale. Aucune raison de l’envoyer elle.

    Ce ne fut pourtant pas la raison de sa colère. Loin de là. Et ce n’était point seulement de la colère qu’elle ressentait depuis plusieurs jours maintenant. Mais elle ne pouvait s’en vouloir qu’à elle-même. Il y a une semaine de cela, Alec et elle avaient eu une discussion. Et le sujet de cette conversation n’avait pas plu à Aro. Alors qu’il avait pris la décision de punir les jumeaux pour ce manque de loyauté soudain, il s’était également creusé la tête pour que leurs hésitations disparaissent. Son frère avait été privé de nourriture, alors qu’il s’était contenté de lui faire la morale. Au début, il lui avait semblé qu’il allait s’en tenir là. Quelle idiote avait-elle fait. Tout le long de la semaine, Jane avait été envoyé à des missions telles que celle-ci, sans aucune importance, sans aucun danger. Aro avait tout fait pour qu’elle ne sache pas voir son frère, ce qui était pour elle un réel supplice. Par la suite, elle avait remarqué le regard du roi. Assez incompréhensible à la base, mais avec une lueur que même un humain pourrait comprendre. Aro était déçu d’elle, déçu des idées et de pensées qu’elle avait eu. En ce qui la concernait, ce simple fait était douloureux. Aro ne lui avait adressé aucune sympathie, aucun traitement de faveur auxquels elle était tant habituée. Normalement, il lui suffirait de refuser une mission pour qu’il la laisse faire à sa guise, envoyant quelqu’un d’autre à sa place. Cette fois-ci, il la traitait comme une simple garde, une bonne à rien. La Volturi aurait encore préféré recevoir le même traitement que son frère. Mais c’était là justement une des pensées égoïstes qui l’éloignait de lui. Ce qu’Aro avait infligé à son jumeau était bien pire. Intolérable.

    Dès son arrivé en France, elle avait envoyé les deux gardes repéré le nouveau-né. Elle avait massacré une famille entière, avec toute la haine et la violence dont elle était capable. Recouverte de sang, c’est ainsi qu’elle retrouva les deux autres gardes, qui eux avaient retrouvé ce pauvre nouveau-né. Il avait bien fallu que quelqu’un subisse sa colère. Et malgré les remarques qu’Aro lui fera sans nul doute plus tard, elle avait également torturé ces deux chers Volturi l’accompagnant. Ah ! Elle l’avait bien vu dans leurs regards, leur étonnement quant à la voir dans un tel état. Elle aurait dû leurs arracher la tête. Heureusement, elle avait su se contenir d’un tel acte. Vu l’humeur d’Aro ces jours-ci, cela n’aurait nullement été sa meilleure idée. Et puis, elle avait montré son bon cœur en leurs laissant la chance de se nourrir. Temps qu’elle avait elle-même précieusement rempli en se trouvant des vêtements. Merci à toutes les adolescentes qui dorment la fenêtre ouverte la nuit. Et à son plus grand bonheur, elle était tombée sur une jeune fille ayant un style vestimentaire assez plaisant. Enfin, en ces termes. Habillée d’un pantalon en jean noir, d’un t-shirt rouge et d’un long gilet gris, elle avait également trouvé des basquettes d’un rose fluorescent. Et c’est ainsi qu’elle était rentré au château en début de matinée avec ses deux acolytes, qui étaient plus qu’heureux d’arriver à la salle des trônes.
    Si cela ne tenait que de Jane, elle serait rentrée une caméra à la main dans le château. La réaction de la majorité des gardes était à en tomber à terre. Le plus amusant ? C’est qu’ils n’osaient même pas réagir quand elle passait à leur côté. Ils avaient bien trop peur qu’elle les torture, ou pire. La meilleure réaction revint pourtant à Caïus, qui, on doit l’avouer, devrait sortir un peu plus du château. S’il aurait été en train de boire, Jane parierait son don qu’il aurait tout recraché. Tout cela ne lui avait naturellement qu’apporté le regard noir de ce dernier. Marcus avait semblé plutôt amusé, par contre. Et Aro.. Que dire d’Aro, qu’il l’avait un court instant regardé comme si elle était folle, avant de lire ses pensées, de lui offrir le même regard déçu et de la renvoyer à ses quartiers. Jane le connaissait bien trop, même lui, ça devait l’amuser.

    Cependant, sa petite heure de revanche avait pris fin, elle était donc tranquillement retourné à sa chambre et s’était changé. Elle avait franchement pensé à garder ses basquettes, sauf que si elle tombait sur Caïus dans les couloirs, il serait capable de lui arracher les yeux. Qu’il essaye donc.

    La Volturi devait sortir d’ici, prendre l’air. Et ce même si elle détestait se promener dans les rues de Volterra en pleine journée. Trop d’humains, trop de proies à massacrer. Mais si elle restait ici, elle finirait par exploser. En parcourant un des couloirs, elle demanda à certains gardes s’ils n’avaient pas vu Alec. Et en apprenant que ce dernier était sorti, elle se dit qu’errer dans les ruelles de la ville n’était pas une si mauvaise idée. Elle dû naturellement enfiler sa cape et recouvrir son visage de sa capuche, tout en évitant toutes les ruelles trop éclairé par le soleil. Parfois, elle voudrait être capable de parcourir les rues, sans avoir peur de s’éclairer comme un sapin de noël au moindre contacte d’un rayon de soleil. Elle errait pendant une vingtaine de minutes, parcourant la moitié du village. Elle avait bien vu quelques autres gardes, mais son frère resta introuvable. Elle décida donc de retourner au château, quand une voix familière la fit dévier de sa destination. Elle aurait bien pu courir jusqu’à son jumeau et lui sauter dans les bras dès qu’elle l’aurait en vue. Mais il n’était pas seul. Il était avec un autre vampire, que Jane avait déjà rencontré dans le passé. Comment s’appelait-il déjà ? C’était un Denali, sans aucun doute. Il n’avait rien à faire ici.. Même si sa présence pouvait avoir mille et une raisons. Comme l’enlèvement d’Esmée, par exemple. Étonnamment, elle n’en avait rien à faire. Il pourrait être ici pour déclarer la guerre qu’elle ne s’en inquiéterait même pas.

    Se laissant guider par la voix de son jumeau, elle se retrouva dans une ruelle, d’où l’on pouvait avoir une bonne vue sur le château. Le Denali avait son dos tourné vers elle, alors qu’elle se rappela enfin de son nom. Ryan. Un des seuls végétariens qu’elle ne voulait pas personnellement mettre en morceaux. Bien que cet honneur ne lui était dû qu’à son don, qui était bien trop intéressant pour être détruit. Alec était devant le Denali, les bras croisé. Jane lui porta toute son attention, alors que son regard se radouci et qu’un sourire sincère s’afficha sur ses lèvres. Il semblait s’être nourrit et n’avait pas trop l’air en mauvais état. Malgré tout, elle savait comme il avait souffert cette semaine. Mais ils avaient tous deux pleinement eu conscience que leur conversation serait très mal interprété par Aro. Et ils avaient dû en payer les conséquences, chacun d’une manière bien différente. Certes. Le regard de Jane devint plus froid quand il se posa sur le végétarien, son visage redevint aussi inexpressif qu’une statue de marbre. Elle n’était certainement pas d’humeur à jouer la comédie, hors, essayer d’être aussi aimable que possible était de la comédie pour elle. Même si le don de Ryan l’intriguait et qu’elle aimerait le voir rejoindre les rangs Volturi. Quoique.


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Denali
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 98

■ Inscrit le : 26/06/2012

■ Localisation : /


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Lun 1 Oct - 2:11
Le passé de Ryan n’avait pas été facile. Toute sa vie, il avait voulu retrouver une vie normale et redevenir un humain, mais Tanya avait fini par le convaincre qu’il ne pourrait plus être jamais humain. Alors elle eut l’idée de faire comme s’il était humain et donc d’agir comme eux. Avec le temps, il avait appris à maitriser sa force et sa rapidité et après s’être assurer qu’il pourrait se maitrisé devant un humain, elle lui permit de s’amuser avec des humains. Il avait même intégrer une équipe de soccer de Forks. Et finalement, Ryan avait finalement fini par traiter Tanya comme sa véritable mère.

Bien que le jeune vampire ait toujours eu de la difficulté avec l’odeur du sang, cela ne l’avait pas empêché de se faire accepter par tous. Et voilà ce qui le conduit à ce qu’il était rendu, un vampire végétarien qui ne rêvait que de devenir humain. Ah bien y pensé, cela était un peu stupide, mais que pouvait-il y faire, c’était son rêve à lui. Enfin, de nombreuse chose l’avait poussé à venir à Voltera, bien sûr protéger sa famille avait été sa priorité, mais il y avait Lucas également, mais d’un autre côté, il y avait été Alec. Depuis l’affrontement contre les Volturi pour protéger Renesmé, il n’avait pas eu la chance de le revoir et donc, c’était un peu sa raison de venir ici.

Enfin passons, le jeune Denali regarda le vampire qui s’approchait de lui. Lorsque celui-ci retira sa capuche, Ryan dû se retenir pour ne pas montrer son bonheur de voir ce vampire. Alec se tenait devant lui avec les bras croisé. Leur regard se croisèrent et Ryan se demandais bien ce qu’il pouvait bien lui vouloir. Mais cela lui était un peu égal. Il regarda le vampire ou plutôt le séduisant vampire et il lui sourit, même si l’autre vampire était un peu moins amical, même si pour un Volturi, il semblait aimable.

-Et bien disons que je voulais simplement voyager et Voltera est simplement magnifique et puis, ici il y a beaucoup de gens assez intéressant.

Oui! Beaucoup de gens intéressant où plutôt Alec était intéressant. Puis soudain, le Volruti lui demanda si sa famille était également ici. Alors Ryan le regarda en silence. Il repensait à Irina qui avait trahit sa famille, mais pourquoi lui en vouloir? Car par le passé, elle avait perdu un vampire qu’elle aimait, puis elle avait cru Renesmé comme un enfant immortel. Enfin, cela n’avait plus d’importance, aujourd’hui, Ryan était ici pour autre chose, il pensait que ce serait peut être une bonne idée de venir rejoindre les rangs des Volturi.
-Ne t’en fait pas, ils ne sont pas ici. Même qu’ils ignorent que je suis ici.

Il continua de fixer Alec, mais soudain, il senti une seconde présence, alors il se retourna et vit une seconde Volturi et il reconnut Jane. Lui et Jane c’était rencontrer bien avant l’affrontement ultime, mais Jane n’avait pas réussi à le faire rejoindre les Volturi. Il resta le regard rivé sur la jeune fille, puis dans un geste de politesse.
-Bonjours Jane! Cela faisait quelque temps que je ne t’avais pas revue, tu vas comment?

Ryan reposa ensuite son regard sur le bel Alec, puis attendit encore quelque instant que la vampire parle, mais elle semblait silencieuse. Il espérait qu’Alec parlerait beaucoup pour compenser, mais il savait que d’un côté, Jane parlerait, car les deux vampires ne laisserait surement pas passer l’occasion de tenter de recruté Ryan dans les rangs des Volturi.



Je ne m'étais jamais sentit aussi vivant, je suis née pour être un vampire. Et grâce à toi, je vis encore plus.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Alec Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 305

■ Inscrit le : 13/08/2012

■ Localisation : Auprès de Jane.
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Mar 2 Oct - 11:49

Ryan, Alec & Jane

Jane ne tarda pas à faire son apparition dans le tableau. Je lui souris brièvement, laissai mes épaules s’affaisser mollement. Même si sa présence me gênait énormément, je devais bien avouer que la seule vision de cette créature sombre et violente qu’était ma sœur jumelle m’apaisait énormément. Lorsqu’elle s’arrêta à nos côtés, je passai mes doigts sur sa joue affectueusement pour la saluer, tandis que son regard se posait froidement sur Ryan. Pourtant ce dernier ne sembla pas avoir peur et se montra même très familier. J’écarquillai les yeux et pressai le bras de ma sœur pour qu’elle ne s’énerve pas. Ryan et Jane n’étaient pas amis, même si ils ne se détestaient pas franchement. Et Jane n’aimait pas que quelqu’un d’autre que ses amis se montrent aussi … Gentils ? à son égard. Comme un silence s’installait entre nous et que le Denali me regardait intensément, je décidai de combler le silence, embarrassé. Ça ne me ressemblait pas d’être embarrassé ainsi, surtout en présence d’un garçon. Mais ses yeux, sa façon de me regarder était étrange, hors du commun. A quoi pouvait-il bien penser ? Ryan ne semblait pas me détester, c’était autre chose. Je me raclai la gorge et passai ma main libre dans mes cheveux. « Tu disais donc que tu étais seul … On peut te faire confiance ? De toute façon, si quelque chose se prépare, nous le saurons. Et nous pouvons te prendre en otage pour te torturer. » dis-je d’un air pensif. Bien sûr je ne le ferais pas avec joie, car même si il était un vampire et était éternel, il avait l’air d’un enfant. En tout cas d’un jeune garçon. Or je détestais que du mal soit fait aux enfants, et ce depuis toujours. Je relâchai Jane et me remis à tourner autour de Ryan. Décidément, c’était amusant à faire.

J’enfonçai mes mains dans mes poches et me plaçai derrière lui, prêt à l’attaque. Quand ma bouche fut proche de son oreille, je commençai d’une voix amusée et sensuelle: « Aurais-tu faim ? Nous n’avons pas d’animaux ici, mais quelques humains qui supplient qu’on les dévore, au château. » Si je pouvais arriver à le faire rejoindre les rangs des Volturi, Aro pardonnerait ma faute. Mais je n’étais pas idiot, je savais que je n’avais presque aucune chance d’y arriver. Les Denali avaient été bons et bienveillants avec Ryan, il n’avait donc aucune raison de quitter sa famille. Mais l’espoir faisait vivre, c’était le dernier moteur de ma vie –ou de ma mort– avec Jane. Si il y avait bien une chose que je n’avais pas perdu de mon humanité, c’était l’espoir. Tandis que mes belles illusions sur la vie et les gens avait disparu, tandis que la joie, le bonheur, l’amour m’avaient quitté, je n’avais pas perdu espoir. J’avais toujours cette petite flamme en moi qui me disait secrètement qu’un jour, tout irait bien. Que tout ce en quoi je n’avais jamais pu croire était là, tout près, et qu’un jour j’y aurais droit. Je jetai un coup d’œil aux gens autour de nous, et mes instincts se réveillèrent de nouveau. Je baissai la tête, fis quelques pas pour ne pas y penser. Je ne pouvais pas faire un scandale là au milieu, il fallait que je me retienne un peu. Je me rapprochai de Jane, serrai sa main. Le contact de sa peau contre la mienne me permettait de garder les pieds sur Terre, encore un moment. « Qu’as-tu fait cette semaine ? » lui demandai-je gentiment. Je me demandais si Aro, bien qu’il ne semblât pas vouloir la punir, lui avait quand même fait payer son affront. Peut-être qu’à ses yeux, me punir moi suffisait à punir Jane. Je lâchai ma jumelle des yeux et plantai mon regard dans les yeux dorés de Ryan. « Si tu aimes tant Volterra, tu n’as qu’à rester ici, au lieu de retourner en Alaska. »

Hs: désolée c'est super court, mais depuis mon portable j'ai pas pu faire mieux ..
© fiche créée par ell








    ⊹ nowhere man.
    Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir.



Voir le profil de l'utilisateur http://young-eternity.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jane Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 286

■ Inscrit le : 18/04/2012

■ Localisation : Volterra
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Mar 2 Oct - 21:57
    Elle avait peur qu’Alec lui en veuille, pour ne pas avoir été puni aussi sévèrement que lui. C’était toujours une de ses craintes, parmi tant d’autre dès qu’il s’agissait de lui. Quand Alec passa ses doigts sr son visage, elle eu l’impression de revivre. Même s’ils étaient vampires, glacé comme des statues de glace, elle se rappelait toujours cette sensation qu’on pouvait ressentir en hiver. Quand on avait froid, mais que quelqu’un d’autre vous prenait dans ses bras, vous apportant une chaleur tellement confortable et accueillante. Ryan lui adressait néanmoins la parole, malgré son silence précédent.

    Sa première rencontre avec Ryan datait. Elle ne pourrait d’ailleurs dire exactement quand elle l’avait rencontré. Elle fut surprise en le voyant au côté des Cullen. Comme étant un Denali. Mais elle considère le don de Ryan comme intéressant. Voir intriguant. Alors, même si ce dernier était devenu un pathétique végétarien, il restait un des seuls vampires qu’elle voulait voir rejoindre les rangs des Volturi. Oui, il y avait bon nombre de vampires qui pourraient être utile à son clan. Mais quand ils avaient des dons trop intéressant, elle craignait perdre l’intérêt d’Aro. En outre, sa place de préférée. Hors, le don de Ryan était intéressant. Mais si Jane devait un jour perdre sa place de préférée, ce ne serait pas à cause de la gente masculine. Elle en était sûre. C’est peut-être pour cette raison qu’elle ne montrait pas plus d’animosité envers le Denali. Cependant, elle n’allait pas lui répondre. Justement parce qu’elle ne tolérait pas autant de familiarité. Alec le savait aussi d’ailleurs. Il faisait ce qu’il était le seul à savoir faire, la calmer. Cependant, et heureusement pour Ryan, elle était calme. Son regard se posa sur son jumeau, à qui elle offrit un sourire rassurant. Elle n’avait pas l’intention de s’en prendre au Denali. Cependant, comme Alec le disait si bien, ils pouvaient le prendre en otage et le torturer. L’idée ne lui déplaisait pas. Si jamais ça devait arriver, avec le cas d’Esmée en plus de cela, les végétariens seraient réellement en colère. Il serait temps qu’ils bougent ceux-là. Si quelqu’un enlevait son frère, il ne faudrait qu’une demie seconde pour partir à sa recherche. Ou pour détruire ceux ayant osé un tel affront. C’était assez étonnant que les Cullen n’étaient pas arrivé en force. Jane s’était préparer à les voir débarquer avec une petite armée, toutes leurs connaissances ou avec leurs chiens. Mais il n’en était rien. Esmée était leur prisonnière et Jane adorait lui faire savoir que personne n’était venu à sa rescousse. Absolument personne. Si elle n’avait pas le droit de la torturer à l’aide de son don, autant lui infliger une autre sorte de torture mentale. Une Cullen était à sa merci, il était hors de question qu’elle rate l’occasion.
    Alors qu’Alec parlait au Denali, Jane n’avait toujours pas dit un mot. Il était rare qu’elle soit aussi silencieuse. Cependant, ça lui permettait de porter plus d’attention à ses alentours. Ryan disait vrai, il était seul. Aucun autre végétarien dans les parages. Au pire, on pouvait lui faire le reproche d’être aussi près du château des Volturi. Mais ce n’était là pas une chose interdite. Elle remarqua aussi l’attitude de son frère, quand ce dernier porta quelques secondes son regards sur les humains les entourant. Après cette longue semaine, il avait dû tuer une dizaine d’humains, si pas plus. C’était là un des désavantages de boire régulièrement du sang. On en voulait toujours plus. C’était normal qu’Alec ne sache pas très bien se contrôler après une telle semaine. Sur ce point pourtant, il était bien plus courageux qu’elle. Alors qu’il s’était avancé vers elle en lui serrant la main, pour ne pas faire un massacre, elle n’en aurait pas fait de même. Quitte à faire un scandale. Elle voulait emmener son jumeau et lui trouver de quoi se nourrir. Ryan tombait mal, pour finir. Il l’empêchait d’assouvir la soif de son frère. Que pour cela, elle devrait avoir le droit de le torturer. Mais pour l’instant, il était hors de question d’ignorer sa présence. Aro ne trouverait là qu’une nouvelle excuse pour rendre la vie des jumeaux impossible.

    « Aro m’a envoyée aux quatre coins du monde pour des missions. »

    Le ton de sa voix ne cachait certainement pas la culpabilité qu’elle ressentait. Et en même temps, son agacement. Pour avoir été envoyé à des missions ridicules, pour avoir reçu une telle punition. Elle aurait préférée souffrir au côté d’Alec, souffrir à sa place. Mais c’était bien le but d’Aro, en quelque sorte. Il connaissait leurs points faibles, à tous les deux. Et il en faisait usage. C’est pour cette raison qu’elle venait d’avoir une nouvelle fois une pensée inimaginable. Elle voudrait bien voir Ryan rejoindre les Volturi. Mais si maintenant il ne les rejoignait pas vraiment, lui ou d’autres. S’il rejoignait plutôt le côté des jumeaux ? Les Volturi étaient puissant, en grande partie grâce à eux. Jane avait ressentie le don de Chelsea durant les quelques instants qu’elle s’était retrouvée au château cette semaine. Aro lui avait sans doute ordonné d’user son don sur elle. Sur Alec aussi, sans doute. Cela avait énervé la Volturi. Mais elle ne pouvait rien y faire, cependant, si Chelsea pouvait être de l’avis des jumeaux, avec d’autres vampires ayant des dons puissants, peut-être pourraient-ils partir d’ici. Quitté les Volturi et faire ce qu’ils voulaient. Une nouvelle fois, de telles pensées étaient très mal placées. Mais au moins pour une fois, Aro verrait qu’Alec n’y était pour rien.

    « J’ai été étonné de te voir végétarien, lors de notre dernière rencontre. Il ne me semble pas que c’était dans tes habitudes, jadis. »

    Ryan avait été un vampire sanglant, maintenant, il n’était plus qu’un tueur de pauvres petites bêtes. Il y a de quoi se poser des questions, de temps en temps. Mais peut-être qu'il pourrait retrouver ses bonnes habitudes, avec un peu d'aide.


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Denali
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 98

■ Inscrit le : 26/06/2012

■ Localisation : /


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Mer 3 Oct - 1:09

*Flashback*

Ryan se trouvait à l’extérieur de la demeure des Cullen. Ryan ne les voyaient que très rarement, mais lorsqu’ils venaient les voir et bien il était le genre à s’installer dans son coin sans rien dire. Il n’aimait pas être trainé partout, même s’il avait toujours été traité comme un enfant normal, Ryan se sentait plus vieux et c’était un peu le cas, car étant le plus vieux du clan Denali, avec prêt de 1000 ans d’existence, le jeune en avait vue beaucoup. Enfin, l’important pour le moment était le mariage d’Isabella et d’Edward Cullen. Toute la famille Denali était venue. Bien sûr, Ryan n’avait pas encore mit son habits et Tanya, sa mère avait au final arrêter de lui rappeler, alors se fut Irina qui fut donc désignée pour venir parler avec le petit Denali.

À leur arriver, Ryan était partit s’installer dans la chambre que lui prêtait toujours les Cullen lorsqu’il venait leur rendre une petite visite. Alors il s’installa dans la petite chambre et s’assit sur le lit quelque instant, il sortit son cahier de son sac et prit un crayon et commença à dessiner. Une des grandes passions de Ryan était le dessin, bien sûr, il y avait le sport, mais il adorait dessiner et être dans son monde. Il sortit son ipod et mit ses écouteurs dans ses oreilles et commença à écouter les chansons qui s’y trouvait. La première chanson était : My love de SIA. Après quelque minute de solitude, il vit que quelqu’un se trouvait prêt de son lit, alors il leva les yeux de son cahier et vit sa tante Irina. Il la regarda un long moment, lui et Irina étaient assez proche et quand il ne voyait pas sa mère ou qu’elle n’avait pas le temps de lui parler et bien il se tournait aussitôt vers elle ou Kate, mais Irina le comprenait, elle savait ce qu’il désirait au plus profond de son cœur de vampire.

-Ta mère m’a envoyé te parler!
-Je l’avais deviné!


Elle le regarda, puis s’avança de quelque pas et s’installa sur le bord du lit à côté de son neveu adoptif et passa un bras autour de ses épaules et le colla contre elle. Ryan se laissa faire et s’appuya la tête contre l’épaule de sa tante. Elle l’embrassa sur le dessus de la tête et d’une voix chaleureuse et douce.
-Tu sais! C’est plus dur pour toi que pour nous.
-Pourquoi?
-Tu souhaite tellement retrouvé ta vie d’avant. De plus, tu as été carnivore durant de nombreuses année et cela doit être douloureux de ne plus te nourrir de cette façon.
-Parfois, je me dis que je devrais mourir.
-Ne dit pas de telle bêtise. Sache que nous t’adorons et que nous ne voulons pas te voir souffrir, nous t’aimons comme notre propre neveu Kate et moi. Tanya serait anéanti de te savoir mort.
-J’imagine!
-Et puis, je n’aurais plus mon neveu adoré. Avec qui je pourrais discuter? Tu es quelqu’un de très attentif au problème des autres.
-Oui! J’avoue que tu as raison.
-Et bien! Dépêche-toi de t’habiller pour le mariage, car ta mère veut te voir en bas dans moins de 15 minutes, sinon plus de télé durant un mois entier, alors dépêche-toi.


Elle sourit à Ryan et se leva. Elle le laissa tranquille pour qu’il puisse s’habiller, puis quand se fut fait, elle retourna dans la chambre de son neveu et le regarda en souriant de joie en le voyant dans son tuxedo, elle s’approcha de lui, puis lui mit son nœud papillon. Par la suite, ils descendirent et allèrent rejoindre les autres.

*Fin du flashback*

Dans la ruelle prêt du château de Voltera, lieu où se trouvait tous les Volturi. Ryan était resté dans son coin pendant qu’Alec lui, tournait autour du Denali et semblait essayer de voir se pourquoi il était venu dans leur domaine. Bien sûr, Ryan n’était pas venu ici pour se battre et puis, se battre contre Alec lui serait impossible et surtout, avec le don de Jane, il ne pourrait pas faire deux pas sans être toucher. Enfin, oublions se détail, car il n’était pas venu pour créer des problèmes. Il fixa Alec encore plus intensément et se fut à cet instant que le Volturi reprit la parole. La dernière phrase fit sourire Ryan. Il détourna le regard, mais ce ne fut pas très long et retourna son attention sur Alec.
-Ne t’inquiète pas, je ne suis pas ici pour créer d’ennui, je ne voudrais devenir comme ma tante Irina.

Il fit un sourire en coin, mais son sourire disparu aussitôt. Il posa quelque instant son regard sur la sœur jumelle d’Alec qui était restée silencieuse depuis le début. Puis, même s’il savait que la Volturi n’aimait pas être vue comme une ami quand elle n’était pas ami avec la personne et bien il lui parla amicalement. Cela lui était peu important si elle aimait cela ou pas. Il remarqua le geste d’Alec et sourit, mais cela ne dura que quelque instant, car Alec parla à sa sœur. Il les regarda tous les deux en silence, mais la question que lui posa Alec lui fit rappeler qu’il avait vraiment soif et surtout que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas but de sang humain.
-Et bien, à vrai dire j’ai extrêmement soif, mais j’aimerais mieux boire du sang animal, mais comme vous n’en avez pas, je peux attendre d’être de retour chez moi.

Pourtant, il avait vraiment le gout d’accepter l’offre d’Alec et de boire du sang humain, mais il pensait à sa famille. Mais l’offre était tellement intéressante, qu’il reposa son regard sur Alec.
-Enfin…je crois que cela ne me ferait pas de mal de retoucher à un humain pour une fois, parfois il faut retoucher à ce qui nous blesse pour mieux s’en débarrasser par la suite.

Puis son attention fut posée sur Jane qui parla pour la première fois, elle avait été envoyée en mission par leur maitre Aro. Il aimerait tellement que les jumeaux soient comme lui, mais il savait que c’était idiot, car il était bien traiter chez les Volturi et surtout, il avait la chance d’être haut placé. Le jeune sourit à la remarque de la Volturi, puis se fut à son tour de prendre la parole.
-Tu sais, j’ai bien failli ne pas le devenir! J’ai bien failli détruire les Denali en les affrontant.

Soudain, son regard fut attiré par le jumeau de Jane. Puis il sourit à l’offre du Volturi et il finit par prendre la parole à son tour.
-C’est très gentil de l’offrir, mais tu sais, je ne pourrais pas vivre en étant habiller comme vous, j’ai besoin de me sentir libre et surtout de me sentir humain…enfin si cela est possible. Enfin, tu comprendras que je ne puisse pas trahir ma famille.

Pourtant, il mentait, il voulait rejoindre les Volturi pour être auprès de son très grand et parfait Alec. Bien sûr, il n’oubliait pas Lucas, mais cela faisait quelque temps qu’il ne l’avait pas vue et Lucas était très discret. Donc il fallait comprendre que Ryan soit aussi loin de chez lui.



Je ne m'étais jamais sentit aussi vivant, je suis née pour être un vampire. Et grâce à toi, je vis encore plus.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hestia Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 306

■ Inscrit le : 27/11/2012

■ Localisation : Volterra encore et toujours.


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi) Mar 5 Fév - 16:57

RP ARCHIVE
Bonjour Petite fraise des bois !Ce Rp est archivé pour inactivité ou parce qu'il est terminé.

* Pour l'archivage: Il peut être remis en jeu sous demande au staff.
© CJ.POMME'&Tumblr




Cold is the skin that this creature has seen. Her universe is an ocean of blood. Her dining table the cradle of mud. The night is blind, the mistress she is calling you to be by her side forevermore. Follow her until her thirst is sated. An immortal lie, heartblood. Can't help yourself, she's got you paralyzed. So would you kiss the sun goodbye? She's a vampire.Desire darker than black. She's a vampire reach higher, no turning back. |code by PEPPERLAND
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi)
Revenir en haut Aller en bas

L'appel du sang(PV: les jumeaux Volturi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Les RP Terminés ou inachevés-