AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

La fourberie d'un clan (Volturi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ryan Denali
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 98

■ Inscrit le : 26/06/2012

■ Localisation : /


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: La fourberie d'un clan (Volturi) Mer 21 Nov - 22:59
Ryan ne pouvait pas dire qu’il vivait une vie malheureuse, il avait la meilleure famille au monde et il avait le meilleur petit ami que l’on pouvait rêver d’avoir. Cela lui avait pris de nombreuses années avant de pouvoir parler avec Lucas et maintenant qu’ils formaient un couple, il ne regrettait rien et donnerait n’importe quoi pour que Lucas reste en sécurité, ainsi que sa famille. Il voulait tellement les voir heureux et en vie, qu’il serait prêt à rejoindre les Volturi si ceux-ci le menaçait de les tuer s’il ne les rejoignait pas pour son don, alors vous voyez à quelle poing il tient à eux? Il était prêt à tout pour eux et en particulier Lucas, l’amour qu’il lui portait était tellement fort que rien ne pourrait la briser et s’il rejoignait les Volturi, il ne le ferait pas de bon cœur, mais simplement pour protéger l’homme de sa vie.

Aujourd’hui était assez spécial, le jeune garçon venait de recevoir une étrange invitation, elle venait de Voltera et c’était signer de la main d’Aro et quand celui-ci le faisait c’était que quelque chose d’important allait vous arriver, mais il savait qu’il ne courait pas à la mort, car son don leur serait trop utile. Mais après plusieurs longue discussion avec Tanya, sa mère adoptive, Ryan finit par la convaincre de le laisser y allez seul, car s’ils y allaient en famille, cela pourrait être vue comme de la trahison, même si ça n’aurait pas été le cas. Alors après quelque heure de course dans le monde, Ryan finit par enfin arriver à Volterra, ce qui était une chance, c’est qu’il faisait noir. Alors il marcha dans les rues, quand soudain, il vit une personne avec une capuche noire qui vint vers lui. Il reconnut aussitôt Jane. Ils parlèrent, mais pas plus et allèrent vers le château.

Une fois à l’intérieur, ils marchèrent dans les longs couloirs de la base des Volturi et soudain, ils arrivèrent devant la grande porte. Alors Jane les ouvrit et alla se placer au prêt d’Alec et des quelques Volturi présent. Les épouses semblaient également être présentes, alors quelque chose de spécial allait se produire et Ryan ignorait quoi. Deux garde se trouvait prêt de la porte, chose qui était normal, car quand on faisait venir un vampire ennemi, on devait prendre aucune chance. Mais Ryan n’était pas ici pour ce battre. Alors il s’avança et ne sachant pas quoi faire, il s’inclina devant les trois chefs. «Je vous salue! J’ai reçu votre invitation, j’espère ne pas vous avoir fait attendre?»




Je ne m'étais jamais sentit aussi vivant, je suis née pour être un vampire. Et grâce à toi, je vis encore plus.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Aro Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 26

■ Inscrit le : 19/11/2012

■ Localisation : Volterra
■ Age : 26


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Aro Dim 25 Nov - 21:04






La fourberie d'un Clan !!
« Les gens voit seulement la mauvaise facette des Volturi, mais grâce à nous, notre secret est préserver !! »


.



Depuis le jours ou nous sommes venu à forks pour faire régner la loi envers les Cullen, qui se soldat sur un retrait des troupes et que j'avais admis qu'il n'y avais nul menace. Quand les vampires du monde entier ont entendu cela, il ont vue pour la première fois une faiblesse chez les Volturi. Mais qu'il y a t'il de mal à avouer que nous, nous sommes tromper, est qu'il était innocent ?! Depuis se jours, je réfléchissez beaucoup à propos de cela, du moment ou nous reviendrons à forks. Mais avant cela, il fallait une bonne stratégie, être prudent, et j'avais bien l'intention de prendre mon temps, telle une partie d'échec. Mais chaque chose en sont temps, un nouveau problème est survenue après cette fameuse affaire avec les Cullen. C'était les roumains ! A cause des Cullen, Il ont ranimer l'espoir qui sommeil au fond des deux anciens rois. Et récemment, j'ai appris que le Clan des roumains se reconstruis dans l'ombre perdu dans les fin fond de la Russie. Et ce n'est pas tout, Il s'allie avec des loups carnivore. C'est devenue une affaire que les Volturi ne peuve ignorer ! Et j'était bien décidé à ne plus refaire la même erreurs qu'avant, J'aurais crut que Vladimir est Stefan aurais compris.. Que les avoir laisser partir en vie pendant notre bataille d'y il y à 1.500 ans montrerais ma clémence est ma générosité mais non. Voilà que l'histoire va se répété.

En ce jours d'hivers, en pleine nuit, je me retrouve comme à mon habitude, dans la grande bibliothèque du château, c'était une de mes passion de lire. Assis sur une chaise devant une table en bois massif, Je feuilleta un livre ou ont pouvait voir sur la couverture du livre " La guerre d'indépendance ". C'était une de mes période préféré, non part la volonté des américains à vouloir être libre, parce que cette période de notre histoire caché derrière cette airs de liberté l'un des plus gros génocide de tout les temps. J'aimer cette époque pour la manière que les amérindien ont su s'adapter et ont survécu à cette invasion des européen. Mais je soupira quand je jeta un bref regard à la pendule accroché sur le mur devant moi, Le devoir m'appeler malheureusement. Je quitta la bibliothèque pour arpenter les couloirs du château, les échos de mes pas résonna dans le couloir, Pendant le trajet, j'améliorer ma démarche sans pour autant le vouloir, c'était une vielle habitude de l'époque ou la démarche était important pour quelqu'un de la haute société.

J'arriva enfin devant les imposantes porte d'entrer de la salle principal, deux Volturi costumer noir positionner à chaque extréminité de la porte me salua avec respect avant d'ouvrir la porte qui créa un léger grincement. Avec une démarche digne de se nom, je m'avança vers les trois trônes au fond de la salle, qui était vide. Marcus à du partir quelque minute avant mon arrivée, Oui, nous avons instaurer un système. L'un des trois fondateur devait restez dans la salle au cas ou si il y aurais quelqu'un qui viendrait nous rendre visite, se qui était rare. Et ce soir, c'est à mon tour de garder la salle, mais en réalité j'avais choisie de garder la salle ce soir à la place de Marcus pour accueillir un invité de marque. Une personne que j'ai brefment aperçus pendant nos différents avec les Cullen, Je pris position sur mon trône respectifs en croisant les jambes est positionna mes mains de marbre sur les accoudoir du trône. Trente minute plus tard, ont pouvait entendre un léger bruit régulier " tac, tac, tac " qui résonna dans la salle. C'était le bruit de mes doigts qui tapota l'accoudoir, chose que je fessait régulièrement. Jusqu'au moment ou j'entendit le bruit de l’ascenseur prêt de l'accueil, Immédiatement un sourie apparut sur mon visage blanchatre.

Se bruit avais était entendu surement part tout le monde, en un rien de temps, la porte s'ouvre, j'aperçu ma famille arrivée un part un et se plaça à leur place respectifs, je leur gratifia d'un sourie. Quelque seconde après, la porte se ouvra de nouveau et cette fois-ci c'était le moment temps attendu. Ma charmante Jane fut la première à s'avançai vers nous, puis se dirigea vers sont frère alec positionner non loin des trônes. Et la, Enfin, J'aperçu notre invité. Je le regarda droit dans les yeux, et je me rendit compte, que ce vampire aussi avais adopter le régime des Cullen au vue de c'est yeux, de la même couleur que ceux des Cullen. Comparé au mienne, qui était rouge, mais pas d'un rouge comme les vampires circulant dans le monde. Les miennes rare, seule ceux qui avais atteint mon âge pouvait avoir c'est yeux d'une couleur qui passa d'un rouge vif à un rouge laiteux causé part le temps. Ce n'était pas le seule changement causé part le temps, ma peau avais aussi changer, elle était devenue d'une couleur pourpre. Aujourd'hui, j'avais décidé de porter de vieux vêtements que ont mettait plus, une cape noir ainsi que tout les vêtements qui allez avec d'une époque loin de celle-ci.

Je remarqua aussitôt que sont regard se balança de droite à gauche, pour regarder les lieux ainsi que les personnes présentes. Un comportement très basique et normal, quand ont vient pour la première fois chez les Volturi, ont pouvait que ressentir une sensation d'insécurité et de peur. Ce jeune vampire, ou plutôt d'apparence, s'avança vers nous, et s'arrêta devant les marches qui menait au trône et s'inclina devant moi-même et mes deux frères. Enfin quelqu'un de poli et cultiver, C'est geste se perd avec le temps, et les gens oublie les bonne manière.

<< Bonsoir mon chers Ryan >> Lui dit-je d'une voix chaleureuse. << Ta rapidité me va droit au coeur >> Lance-je avec un petit sourie, depuis quand ont à un coeur ?!







Ryan est désormais devant les Volturi, Que va t'il lui arrivée ?! Pourquoi Aro la t'il fait venir ?!


By Codage Aro !





Spoiler:
 



Seule le savoir est tolérable, l'inconnu est... Incertain !!
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jane Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 286

■ Inscrit le : 18/04/2012

■ Localisation : Volterra
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: La fourberie d'un clan (Volturi) Mer 28 Nov - 17:37
    J’attendais patiemment que la nuit tombe. Observant ainsi les quelques humains qui rentraient tardivement chez eux. Vraiment, à les voir, ils n’avaient pas le temps de s’arrêter pour quoi que ce soit. Ils étaient ridicules. Ils m’énervaient à courir dans tous les sens comme des créatures affolés. Il y avait également d’autres humains, les touristes, qui sortaient pour aller dans une ville voisine. Inconsciemment, ils quittaient le seul endroit où personne n’avait le droit de chasser. Chaque année, le nombre de touristes restait spectaculaire. J’avais même l’impression qu’il y en avait de plus en plus. Si je pouvais vivre sur une ile déserte, sans plus avoir à supporter les milliers battements de cœurs accompagnant une foule, je le ferais. Au fil des années, j’aurais pu devenir plus clémente quant à leur existence. Mais c’était tout le contraire. Au plus le temps défilait, au plus je les détestais. Et particulièrement les humains de ce siècle. Ils se croyaient tout permis. Absolument tout. Leur façon de vivre ne ressemblait à plus rien. Ils étaient pitoyables.

    Me détournant de la fenêtre, je me dirigeai vers la sortie du château. Je ne mis pas longtemps à repérer Ryan. Ce dernier avait reçu une invitation de la part d’Aro. Je me doutais bien de la raison de sa venue. Ou du moins, de la raison qu’avait eu Aro de l’inviter à Volterra. L’idée ne me plaisait que moyennement. Mais je préférais ne pas trop y penser. Retrouvant Ryan dans une des nombreuses ruelles de Volterra, je m’approchai de lui tout en rabaissant ma capuche. Je lui adressai la parole, lui demandant s’il tenait vraiment à son régime de végétarien. Il n’était pas rare que je tente de le convaincre à chasser quelques humains.

    Cependant, nous n’avions pas le temps de faire la discussion. Tout en marchant dans les couloirs, je tentais de me vider l’esprit. Bien que le don de Ryan était intéressant, je ne savais pas si Aro réussirait à la persuader de quoique ce soit. Quelle autre raison aurait eu le roi à envoyer une invitation au Denali ? Je n’en connaissais qu’une. D’ailleurs, j’étais assez étonnée qu’il était venu. Marchant dans les longs couloirs, on finit par arriver à la salle des trônes. Ouvrant les portes, je posai mon regard sur Aro. Je n’avais pas besoin de lire les pensées du roi pour savoir ce que tout ceci voulait dire. Je me dirigeai donc vers Alec et m’arrêta à ses côté, observant Ryan tout comme le faisait les autres.

    Je l’avais connu bien avant l’incident des Cullen. Et c’était ce qui m’avait réellement choquée le jour de notre rencontre avec les végétariens et leurs témoins. Je l’avais connu comme étant un vampire s’attaquant aux humains. Et non comme un simple végétarien. Je ne m’étais d’ailleurs jamais attendu à ce qu’il le devienne. C’était sans doute la pire idée qu’il ait jamais eu.


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Denali
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 98

■ Inscrit le : 26/06/2012

■ Localisation : /


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: La fourberie d'un clan (Volturi) Sam 1 Déc - 2:38
Lorsqu’il avait croisé Jane dans l’une des ruelles prêt du château. Celle-ci lui avait demandé si son régime végétarien lui tenait à cœur, mais il ne dit rien, car il n’était pas venu pour cela et il voulait en finir au plus vite et pouvoir être en paix et voir sa famille heureuse et en vie. Il ne voulait pas les mettre en danger, alors il était partit alors que ses tantes et ses deux oncles étaient partit à la chasse, il ne leur avait même pas laissé un mot et avait simplement laissé ses affaires dans sa chambre et était partit en direction de Voltera. Enfin, il regarda Jane et la suivit jusqu’au château et y entra. Ils marchèrent les deux dans les couloirs du château des Volturi et une fois devant les portes, Ryan les regarda pendant quelque seconde, puis finalement, les portes s’ouvrirent et les deux personnes entrèrent dans la pièce et Jane alla au prêt d’Alec. Il ne fallait pas oublier que Ryan avait un faible pour Alec et d’un côté, il était content de le voir dans la même pièce que lui.

Ryan balançait son regard de droit à gauche et se demandait pourquoi il y avait t’en de Volturi dans la pièce, mais bon. Il reposa ensuite son regard sur Alec et ne le quitta pas des yeux durant quelque seconde avant de finalement s’approcher d’Aro et de s’incliner. Il faisait peut-être vieux jeu, mais Ryan avait été élevé comme ceci….enfin depuis le temps, les choses avaient beaucoup changé, mais Ryan savait que devant un roi, surtout les trois rois vampire et bien c’était bien vue de faire cela. Et a en voir la réaction d’Aro et bien cela lui plaisait. Il l’entendit lui souhaiter la bienvenue, alors il le remercia de l’accueil, puis il écouta la suite de la phrase du roi et attendit quelque seconde avant de parler. «Je suis heureux que cela vous plaisent.» Ryan continua de fixer les trois rois, mais garda le silence.

Ce qui lui faisait drôle en ce moment était la présence de tous les Volturi, sans exception, c’était vraiment un moment qui allait marquer les mémoires. Un Denali qui entrait de son plein gré chez les Volturi, certes, certain pourrait croire que c’était pour venger la mort d’Irina, mais ce n’était pas le cas. Même s’il ne voulait pas se venger, cela ne voulait pas dire qu’il ne leur en voulait pas pour autant. Mais il allait les servir pour ainsi protéger les membres encore vivant de sa famille. Il voulait qu’il soit encore en vie et donc c’était sa motivation première à venir pour rejoindre les Volturi.




Je ne m'étais jamais sentit aussi vivant, je suis née pour être un vampire. Et grâce à toi, je vis encore plus.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: La fourberie d'un clan (Volturi) Sam 1 Déc - 14:45
Caïus déambulait dans le château en regardant pensivement les tableaux qui ornaient les murs. Ils les avaient vus, et revus mais ne se lassait pourtant pas de les contempler. Perdu dans une réflexion profonde sur la façon dont il allait pouvoir trouver une excuse pour anéantir trois vampires qui l’indisposaient fortement, il ne prêta aucune attention aux deux individus qui passèrent à coté de lui dans le couloir.

Les yeux toujours fixés sur un tableau de Botticelli datant du XVe siècle, un petit sourire satisfait étira ses lèvres. Il sentait l’anxiété des deux vampires et la manière avec laquelle ils s’efforçaient de se presser sans se faire remarquer. Inspirer la peur au autre vampire était très réjouissant à ses yeux.

Caïus reprit le fil de ses pensées là où il l’avait laissé : Comment convaincre Aro que son entreprise était bien fondée ? Des fois, le don de son frère à deviner les pensées des autres l’horripilait. Il ne pouvait pas lui cacher ses véritables motivations… Le seul moyen de le convaincre était en fait trouver une raison pour qu’Aro décide de supprimer ce clan. Mais il ne trouvait rien et cette échec le frustrait grandement. Enfin, il n’avait pas encore dit son dernier mot.

Sans s’en rendre compte, il était arrivé devant la bibliothèque du château. Sa taille était impressionnante et sa valeur inestimable. Des livres uniques étaient entreposés ici. Mais le vampire fit demi tour. Il n’avait pas envie de lire pour le moment.

Il jeta un coup d’œil neutre aux deux gardes qui l’accompagnaient. Les deux vampires assignés à ses ordres semblaient s’ennuyer à mourir. Il s’écartèrent de chaque coté du couloir lorsque Caïus se remit à marcher en sens inverse. Faire les cents pas en marchant à une vitesse lente l’aidait à réfléchir calmement.

Un son de course le sortit de ses pensées. Il s’arrêta et regarda dans la direction du bruit. Caïus sentit plus qu’il ne vit les vampires à coté de lui se mettre en position de combat, près à toutes éventualités. Aussitôt, il roula les yeux. Avoir des vampires collés à lui l’énervait dans les cas comme celui-ci.

Aro l’avait obligé à prendre deux Volturi avec lui a chaque moment de la journée et si parfois avoir ces vampires sous ses ordres se montrait particulièrement utile, d’autre fois, c’était parfaitement exaspérant. Comme maintenant.

Il n’avait pas besoin de deux gardes du corps pour le protéger et avait l’impression d’être considéré comme un faible incapable de combattre, ce qui était parfaitement faux. Dans un combat, il se serait sûrement montré plus efficace que les vampires collés à ses basques.

Caïus se souvenait encore de la fois où un de ses gardes avait affronté et tué un vampire qui s’en prenait à lui, l’empêchant ainsi d’affronter cet adversaire de choix. Fou de rage, il s’était vengé en tuant le garde en question… Aro n’avait pas été particulièrement ravi lorsqu’il avait appris cela. Tant pis pour lui, il n’avait qu’à pas lui imposer ces stupides gardes.

L’arrivé d’un Volturi qu’il se souvenait avoir souvent aperçu mais sur lequel il n’arrivait à mettre aucun nom interrompis sa réflexion. Caïus le regarda d’un air neutre. Sûrement un messager. Ce dernier s’inclina légèrement devant son chef et délivra son message d’une voix monocorde.

- Ryan Denali réclame une audience.

Dès qu’il entendit le nom du vampire étranger au Volturi, une lueur malsaine éclaira son regard. Une dizaine de possibilités de torture traversa son esprit en un éclair. Le vampire les repoussa sans ménagement. Il ne comprenait pas ce que ce Ryan venait faire ici.

- Pour quel raison ? s’enquit-il d’un ton réjoui.

Caïus était persuadé que les autres chefs Volturi le laisseraient agir à sa guise avec le Denali comme ils l’avaient laissé faire ce qu’il voulait avec l’informatrice de la fausse félonie des Cullen. Ira, non, Iri… Quelque chose. Il ne se souvenait plus de son nom.

Un sourire sadique tordit son visage. Bientôt, la famille Denali perdrait encore un de ses membres… Et il s’arrangerait pour que les autres suivent uns à uns.

- Je ne suis pas sûr, hésita le garde, visiblement mal à l’aise.

Son chef arqua un sourcil devant la gène évidente de son subordonné. Un lourd silence s’installa durant quelques instant, mais Caïus se détourna subitement et partit à grands pas en direction de la salle des trônes. Quelque chose dans l’attitude du garde lui laissait penser que cette entrevue n’allait pas tourner comme il l’espérait.

Arrivé devant la salle, il prit le temps de prendre une expression indéchiffrable avant d’entrer dans la pièce.

Aro et Marcus étaient déjà assis dans leur trône. Caïus leur adressa un bref regard et se retint de rouler les yeux en apercevant le sourire presque enfantin du premier. Son regard dur s’adoucit légèrement lorsqu’il reconnut Athenodora parmi les vampires présents. Elle choisissait rarement d’assister aux audiences dans la salle du trône et sa présence étonna son mari. Il ne fit cependant aucun commentaire. Les pupilles écarlate du chef des volturi glissèrent alors sur son propre trône. Il le rejoignit en une seconde et prit une attitude hautaine.

Il balaya ensuite la salle des yeux. Le coté sombre de la pièce et les nombreux gardes aussi immobiles que des statues qui s’y tenaient donnait à l’endroit une atmosphère surréaliste. La grandeur et la sublime décoration de la salle renforçait son coté intimidant. Les invités devaient traverser toute la salle avant d’arriver devant les trônes finement ouvragés, surélevés pour souligner la puissance de leurs occupants. Pleinement satisfait de la position de domination qu’il occupait, Caïus savoura un instant son statut.

Il se lassa malgré tout très rapidement de contempler cette pièce qu’il connaissait déjà si bien et commença à s’impatienter. Aucun vampire n’effectuait le moindre mouvement, la salle était totalement silencieuse. Seul le bruit des ongles d’Aro sur le bois de son siège rompait le silence. Ce son sec agaçait particulièrement Caïus mais ce dernier retint la remarque désobligeante qui lui brûlait les lèvres.

Enfin, des bruits de pas de l’autre coté de la porte annoncèrent la venue du Denali. Les portes s’ouvrirent et Jane se glissa dans la salle. Elle était suivie d’un vampire d’apparence très jeune. Caïus le dévisagea sans aucune gène. Le garçon s’approcha et s’inclina poliment.

Caïus plissa légèrement les yeux. Une telle déférence venait forcément d’un vampire qui voulait cacher quelque chose. C’était évident.

Comme a son habitude, il laissa Aro prendre la parole en premier. Il espérait ainsi pouvoir deviner quelles étaient ses attentions à propos de ce vampire.

Son frère souhaita la bienvenue à son invité, mais Caïus ne s’en inquiéta pas. Après tout, Aro souhaitait également la bienvenue aux humains qui constitueraient leur dîner dans la minute suivante. Ses plans de torture continuaient de tourbillonner dans sa tête sans que rien ne paraisse sur son visage.

Puis, Aro continua sa phrase et Caïus s’interrogea. « Sa rapidité » ? Ce pouvait-il que le vampire ait été invité ici sans qu’il n’en eut été informé ? Il fronça légèrement les sourcils et jeta un bref coup d’œil à son frère. Ce dernier ne lui prêta pas attention et continua de regarder l’invité.

Caïus fit finalement taire ses interrogations et se contenta d’attendre la suite des évènements. Peut importe pour quoi venait le Denali, il ferait tout pour le détruire comme il l’avait fait avec cette très cher… Iriquelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Denali
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 98

■ Inscrit le : 26/06/2012

■ Localisation : /


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: La fourberie d'un clan (Volturi) Jeu 13 Déc - 3:17
Pourquoi allez dans un clan qu’il détestait plus que tout au monde? Voilà la première question que s’était posée Ryan. Il avait longtemps réfléchit et au final, la protection de sa famille et de Lucas avait été les raisons de sa décision. Il ne voulait pas les voir souffrir à cause de lui….à cause de son don. Il avait longtemps été interpellé par les jumeaux Jane et Alec, car ils voulaient le voir rejoindre le clan des Volturi, bien sûr son attirance pour Alec l’empêchait de réaliser que tout ce que les deux faisaient n’était qu’une simple manipulation dans le but de le faire venir avec eux. Et étrangement, il avait fini par se dire qu’il serait bien de rejoindre ce clan si puissant. Certes, il le faisait seulement pour aider sa famille, mais aussi car il voulait être auprès d’Alec. Enfin, on pouvait comprendre Ryan, sa famille, son copain et le garçon qu’il aimait et qui pourtant ne l’aimait pas, les raisons étaient nombreuses pour que Ryan décide de rejoindre les Volturi, mais les plus importante était celle qui l’avait finalement convaincue de rejoindre le clan d’Aro.

Enfin après s’être incliné devant les rois, Ryan s’était remis droit et les regardais attentivement, il n’aurait jamais cru qu’un jour, il ferait partit de leur clan et il avait toujours souhaité que ça n’arrive pas….enfin sauf s’il les rejoignait à cause d’Alec, mais c’était loin d’être le cas, car celui-ci ne ressentait rien pour lui. Enfin, Ryan posa quelque seconde son regard sur le roi placé au centre, qui n’était autre qu’Aro et il l’écouta attentivement. Il fut surprit de l’entendre dire sa seconde remarque, mais ne laissa rien paraitre. Il avait certes une crainte de se retrouver devant les Volturi, puisque ceux-ci avait détruit sa tante Irina, mais également, car il s’était mis contre eux lorsqu’ils étaient venu pour Renésmée. «Je dois dire que j’ai un peu hésité à venir! Mais finalement, certaine chose mon fait changer d’avis.» Après cette phrase, Ryan posa lentement, mais que seulement quelque seconde sur Alec. Il reposa ensuite son regard sur les rois, puis il attendit quelque instant.

Il resta figé sur place et regarda quelque instant les autres vampires présent, il remarqua que même les épouses étaient présente, chose très rare, alors il savait que celle-ci avait décidé d’accueillir leur nouveau membre comme il se devait. Il reposa ensuite son regard sur les trois rois devant lui. Il ne pouvait savoir comment Aro réagirait quand celui-ci entendrait ce qu’il avait à lui proposer, mais il devait tout de même le faire pour que sa famille soit en sécurité. Il resta quelque instant sans bouger et tendit sa main devant Aro, même si pour le moment, il était encore en bas des marches. «Je vous montre pourquoi je suis venu.» Et sans attendre, il sentit les mains d’Aro lui prendre les siennes.

-Mémoire-
8 mois avant l’affrontement.

Ryan se trouvait dans sa chambre à Denali et lisait un livre comme à son habitude. Il fut interrompu par un bruit venant de la porte, on venait de frapper, alors il dit d’entrer et vit sa tante Irina. Il la regarda marcher vers le lit et s’assoir à ses côté. Elle déposa un baiser sur sa tête et le regarda longuement en silence. Elle prit le livre et même s’il était très âgé, Irina commença à lui lire le livre.

7 mois avant l’affrontement.

Ryan courant dans les vallées enneiger de l’Alaska avec toute sa famille, Tanya restait prêt de lui, vu que c’était sa mère adoptive, mais il adorait toute sa famille. Toute la famille arriva enfin devant un groupe de lièvre des neiges, alors ils attrapèrent chacun quelque lièvre et les vidèrent de leur sang.

1 semaine avant l’affrontement.

Ryan se trouvait à l’intérieur de la maison des Denali avec sa mère en Alaska. Ils étaient tous assit en se demandant pourquoi Irina avait disparue lorsque Bella avait voulu lui parler dans les bois. Avant son départ, Ryan avait bien faillit la suivre, mais finalement, Tanya avait refusé de le laisser partir avec Irina. Ryan marchait dans le salon en tournant en rond, soudain, Tanya se leva et l’arrêta. Mais soudain, son regard se posa sur l’entré, car elle venait de voir une voiture, alors toute la famille sortirent de la demeure et marchèrent vers l’homme qui marchait vers eux. Il s’agissait d’Edward, il venait leur demander de l’aide, alors les Denali acceptèrent.

-Fin de mémoire-

Ryan regarda l’expression d’Aro, mais il ne dit rien durant quelque seconde. Puis après quelque seconde il détourna le regard, mais le reposa ensuite sur Aro. «Je suis venu en paix. Je ne vous tien rigueur de rien, Irina avait commis une erreur et je respecte votre choix. Mais je suis venu ici, car je désire rejoindre vos rang.» Il regarda Aro quelque instant.




Je ne m'étais jamais sentit aussi vivant, je suis née pour être un vampire. Et grâce à toi, je vis encore plus.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Hestia Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 306

■ Inscrit le : 27/11/2012

■ Localisation : Volterra encore et toujours.


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: La fourberie d'un clan (Volturi) Mar 5 Fév - 17:02

RP ARCHIVE
Bonjour Petite fraise des bois !Ce Rp est archivé pour inactivité ou parce qu'il est terminé.

* Pour l'archivage: Il peut être remis en jeu sous demande au staff.
© CJ.POMME'&Tumblr


Cold is the skin that this creature has seen. Her universe is an ocean of blood. Her dining table the cradle of mud. The night is blind, the mistress she is calling you to be by her side forevermore. Follow her until her thirst is sated. An immortal lie, heartblood. Can't help yourself, she's got you paralyzed. So would you kiss the sun goodbye? She's a vampire.Desire darker than black. She's a vampire reach higher, no turning back. |code by PEPPERLAND
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: La fourberie d'un clan (Volturi)
Revenir en haut Aller en bas

La fourberie d'un clan (Volturi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Les RP Terminés ou inachevés-