AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

Alan Amaury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alan Amaury
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 230

■ Inscrit le : 27/11/2012

■ Localisation : Volterra
■ Age : 26


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Alan Amaury Mar 27 Nov - 7:04
Alan 'Jaan' Amaury
▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️

Date de naissance ▪️ Date inconnue Âge • Âge estimé à 3600 ans ▪️ [Vampires végétariens]
Situation Professionnelle ▪️ [Sans emploi]


▪️
▪️
▪️
▪️
▪️


Mes Qualitées
▪ Attentif
▪ Prévoyant
▪ Calme
▪ Curieux
▪ Combatif
▪ Confiant
▪ Digne
▪ Indépendant
Mes Défauts
▪ Impatient
▪ Arrogant
▪ Impulsif
▪ Condescendant
▪ Autoritaire
▪ Froid
▪ Coléreux
▪ Factieux



▪️
▪️
▪️
▪️
▪️

«
[Tiré d'un RP sur un ancien forum]
Même après plusieurs mois d’absences, Hanover n’avait aucunement changé. Seul changement ; la neige qui s’était installé depuis plusieurs jours. Au volant de son Audi R8 blanche, Alan parcourait les rues de la ville en direction de sa Villa retranchée. Il n’y avait pas mit les pieds depuis qu’il avait dû quitter Hanover précipitamment, il y a de cela plusieurs mois. À cette époque, Alan avait reçu un appel d’une vieille connaissance, le suppliant de les aider. Il avait d’abord été réticent quant à cette demande. Il avait finalement décidé de les aider malgré tout. Alan avait donc parcouru les milliers de kilomètres séparant Hanover de l’Afrique le plus rapidement possible.

Dès qu’il eu suffisamment aidé ses amis, Alan était immédiatement repartit pour Hanover. Maintenant de retour, il allait pouvoir retrouver le calme de la ville. Il pourrait reprendre ses études en commerce et ainsi passer une autre année à améliorer ses connaissances. Peut-être trouverait-il quelque chose qui pourrait le distraire durant cette année…

Le vampire se rapprochait tranquillement de la route menant à sa villa. La colline sur laquelle se trouvait sa villa était difficile d’accès, même en été. Alan avait donc appelé à la mairie pour faire déneiger ce chemin. Lorsqu’il arriva devant, Alan se dit qu’il avait bien fait d’exiger ce déneigement. Bien sûr, pour lui, que la route soit déneigée ou non ne posait pas de problèmes. Il s’agissait juste de donner un air plus humain à sa demeure et à son mode de vie.

Sa voiture parcouru rapidement les dernières centaines de mètres le séparant au garage. D’un simple bouton placé à l’intérieur de la voiture, Alan ouvrit la porte du garage. Il stationna la voiture, referma la porte du garage et sortit finalement de l’automobile. Bien que le garage fût plongé dans le noir, Alan ne mit que quelques secondes à se rendre au rez-de-chaussée et ce sans rien faire tomber.

D’un regard circulaire, Alan prit connaissance des éléments se trouvant dans la pièce. Rien ne semblait avoir bougé depuis sa dernière visite. Une seule petite différence ; la petite pile de lettres couvrant le plancher devant la porte d’entrée. Alan n’alla même pas voir de qui ils provenaient, les seules personnes susceptibles de lui envoyer du courrier était en fait Dartmouth.

Le jeune vampire décida finalement de monter se changer. Il avait roulé depuis Washington sans arrêt et avait besoin de se changer. Ayant dû chasser en route, l’odeur du sang animal était encore accroché à ses vêtements. Arrivé dans sa chambre, Alan retira ses vêtements et les lança dans la malle à linge, il les laverait plus tard.

Le jeune ‘homme’ enfila un t-shirt blanc, un hoodie rouge ainsi que des jeans noirs. De retour au rez-de-chaussée, Alan chaussa ses Vans noirs. Il se pencha ensuite pour ramasser les nombreuses lettres sur le sol. Elles venaient toutes de Dartmouth. Alan les ouvrit et les lut toutes rapidement. Elles racontaient plus ou moins la même chose ; l'absence d'Alan aux cours et à l'Université en général. La plus récente mentionnait l'échec d'Alan dans cette session ainsi que la date de la prochaine ; dans 1 mois. Le vampire avait donc un mois à 'tuer' avant de commencer la prochaine session. Il allait devoir rapidement se trouver quelque chose à faire durant ce mois. Revenant tout juste d'Afrique, il était hors de question qu'il parte à nouveau.
Après quelques minutes à penser à ce qu'il pourrait faire, Alan se dit qu'il pourrait se trouver un petit travail à Hanover en attendant la prochaine session.

Décidé à se trouver une job le plus rapidement possible, Alan alla déposer les lettres sur la table à manger et repartit en direction de la porte. Au moment où Alan posa sa main sur la poignée de la porte, un bruit attira son attention. Un bruit provenant de la forêt. Quelqu’un se trouvait tout près de la villa. Quelqu’un de non-humain. Tout juste de retour et voilà qu’il avait déjà de la visite. Alan ne pouvait donc pas vivre l’éternité tranquillement sans avoir autant de contacts avec d’autres êtres immortels ?

Alan parcouru l’intérieur de la maison à vitesse humaine et se tint debout, devant la porte en vitre qui permettait de sortir sur la terrasse. Le jeune homme observa les arbres, à la recherche de son invité…

»

▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️
▪️
▪️
▪️
▪️
▪️
Né il y a près de 4000 ans, Alan Amaury a oublié, il y a bien longtemps, l'histoire de sa vie humaine. L'écriture n'étant pas autant développée que maintenant, il ne reste aucun écrit sur lequel nous baser pour pouvoir relater la vie de cet être surhumain.

Toutefois, là où il y a eu peuple, il y a histoire. Là où il y a histoire, il y a légende. Et c'est bien tout ce qui reste de l'apparition d'Alan en ce monde...

Il y a 4000 ans, plusieurs tribus nomades parcouraient le sol de ce qui est présentement considéré comme l'Iran. Par manque de nourriture, d'eau et d'autres ressources naturelles, quelques tribus migrèrent vers l'Ouest en quête d'une meilleure vie. Pendant près de 400 ans, les tribus allèrent et vinrent entre ce qui est maintenant l'Égypte et l'Iran, évitant au mieux les empires présents sur ces terres. C'est durant un de ces déplacements en Égypte que vît le jour celui que l'on appelle à présent Alan Amaury.

Jeune garçon espiègle et aventurier, il ne manquait pas une occasion de partir au-devant de la caravane pour ainsi admirer, même pour quelques secondes, ce que les autres n'avaient pas encore vu. Il passa le plus clair de son enfance avec les autres enfants, à grimper aux arbres disparates présents dans le désert à la recherche de quelque chose qui pourrait servir à la petite tribu dont il faisait partie. Son père, veuf depuis la naissance du jeune Alan, était un homme au nombreux vices. Voulant toujours le meilleur, il ne cessait pas de voler ses congénères. Après maintes punitions, il ne restait qu'une chose à faire pour faire cesser sa kleptomanie ; l'exil. C'est ainsi qu'Alan se retrouva sans réelle famille à l'intérieur de la caravane.

Cette situation ne dura que quelques semaines. Le jeune homme, ayant maintenant atteint l'adolescence, suivi les traces de son père et s'empara de vivres avant de disparaître par une nuit relativement agréable. Il marcha durant des heures vers l'Est (bien qu'à ce moment il n'en avait aucune idée...) et arriva finalement en vue de Thèbes, depuis peu redevenue capitale de l'Égypte. De plus, aussi insouciant qu'il était, Alan continua sa marche pour finalement se retrouver prisonnier et esclave. Sans le savoir, Alan venait d'accomplir la première étape de ce qui causerait sa perte.

Relativement en bonne santé, le jeune homme résista aux dures labeurs exigées par ses geôliers durant près de trois ans. Durant ces quelques années, quelques rebelles Hyksos essaient de reprendre le contrôle et de régner à nouveau sur le pays. Ce sera durant une nuit d'attaque qu'Alan quitta enfin ce monde.

Étendu dans le sable, coincé entre un autre esclave et le mur de leur prison, Alan ne trouvait pas le sommeil. C'était durant une nuit comme celle-ci, quelques années auparavant, qu'il avait quitté le confort de sa tribu à la conquête d'un désir depuis longtemps oublié. Il ne savait pas combien de temps il vivrait encore ; depuis les récentes attaques des Hyksos, les Égyptiens avaient décidé d'envoyer les esclaves comme chair à hacher. Les travaux de rénovations étant bientôt finis, l'excédent d'esclaves ne serait bientôt plus nécessaire.

Alors qu'il regrettait sa nature impulsive de l'avoir amené en si mauvaise posture, Alan distingua un cri strident entre les râilleries et les bruits des autres esclaves. Apparemment, il n'était pas le seul à l'avoir entendu ; la plupart de ses congénères endormis quittaient lentement le monde de Morphée et essayaient de discerner avec attention qu'elle était la source du cri. Ils n'eurent pas à chercher bien loin lorsque leurs geôliers ouvrirent les portes des prisons et leur pressèrent de sortir et de courir vers les portes de la ville ; une autre attaque Hyksos. Bien que la plupart des esclaves avaient fait eux aussi partie des tribus Hyksos avant d'être capturés, peu d'entre eux essayaient de s'enfuir. Ils savaient quels sorts leur étaient réservés s'ils échouaient. De plus, rien ne promettait que les Hyksos seraient prêts à aider des esclaves qui avaient peut-être ou peut-être pas fait partie d'une de leur tribu...

Aussi vite que les autres, Alan se rendit compte qu'il ne s'agissait pas là d'une banale attaque qui serait repoussée en quelques instants, mais bien d'un plan qui avait dû être pensé et repensé durant plusieurs semaines. Les attaques fusaient de toutes parts. Des lances et des flèches fendaient le ciel nocturne avec un sifflement à vous glacer le sang. Les gardes ne savaient plus où donner de la tête. Les corps s'empilaient rapidement et Alan avait du mal à esquiver les attaques provenant de toutes parts.

Après avoir trébuché maintes fois et s'en être sorti miraculeusement, il entrevit ce qu'il croyait être sa rédemption ; une brèche menant à l'extérieur des murs de la ville. Aucun garde en vue, seulement un bataillon de guerriers Hyksos. Tentant sa chance, Alan ne pensa à autre chose qu'à sa course et plongea tête première vers la brèche. Après quelques secondes, plusieurs guerriers le remarquèrent et filèrent dans sa direction. C'est à ce moment que le vrai chaos commença. Les gardes de la ville avaient réussi à repousser les guerriers étrangers hors des portes, il ne leur restait qu'à reboucher les brèches et à tuer ceux qui essayaient de se sauver.

La chance abandonna Alan à ce moment précis. Une flèche vint se planter au travers de sa jambe gauche, le faisant basculer vers l'avant. Si près du but. Il ne pouvait pas abandonner, il s'agissait là de sa dernière chance de survie. Si seulement il arrivait à ramper jusqu'à la brèche, peut-être pourrait-il quitter la bataille avant de perdre tout son sang. Une éternité sembla passer pendant que le jeune esclave rampait sur le sol. Finalement, à bout de souffle, il parvint à franchir la brèche alors que les derniers soldats Hyksos vivants quittaient eux aussi la ville.

C'est alors, qu'il aperçut un visage qu'il pensait disparu à tout jamais ; son père, coiffé d'un casque, le regardait, lance à la main, prêt à lui transpercer le crâne d'un geste rapide. Aussi vite qu'il était venu, ce moment d'intimité disparu lorsqu'une lame transperça le torse de l'homme à la lance.

Clignant des yeux, Alan retint ce qui lui restait d'eau dans le corps et se remit à ramper alors que les deux peuples retournaient chacun de leur côté sans avoir accompli aucun fait majeur si ce n'est la mort de centaines d'innocents.

Ne pouvant supporter la douleur plus longtemps, Alan retrouva la noirceur si réconfortante. La douleur dans sa jambe disparaissait tranquillement.

Alors qu'il était au seuil de la mort et que la douleur n'était plus qu'un petit picotement dans le côté de la jambe, une chose impensable se produisit. Comme frappé par tous les feux du monde, Alan se sentit brûler de l'intérieur. Une atroce douleur à la jambe droite vint compenser l'adoucissement de son autre blessure. Bien que la douleur d'origine, qui ressemblait à une morsure, ait disparue, les veines d'Alan brûlaient toujours de mille degrés. Ne pouvant se retenir, même au prix d'alerter les gardes qu'il était toujours en vie (enfin, s'il l'était bel et bien), Alan cria de toutes ses forces.

C'est alors qu'il se sentit soulevé. Quelque chose le transportait. Quelque chose de rapide. Peinant à ouvrir les yeux, Alan ne put voir ce qui le portait. Se laissant aller, il retomba dans la noirceur pour ce qu'il crût être la dernière fois...


Soleil. Pourquoi faisait-il autant soleil dans l'autre-monde? Était-il au paradis? Était-ce les feux de l'Enfer qui causaient tant de lumière? Le jeune homme décida de tirer tout ceci au clair.

Soleil. Il s'agissait bien du soleil. Il était étendu, sur le dos, dans le sable. Sous le soleil qu'il avait vu durant tous les autres jours de sa vie. Il n'était pas mort. Il avait survécu à l'attaque. Il était libre?

S'asseyant d'un brusque mouvement, Alan remarqua immédiatement que quelque chose avait changé. Sa vision n'était plus la même. Les grains de sables étaient beaucoup plus définis que la veille. Un oiseau? Que faisait un oiseau en plein milieu du désert? Ou était cet oiseau? L'odeur. Quelles étaient ces odeurs nouvelles? Toutes ces questions auxquelles il n'avait de réponse... Et qu'elle soif il avait.

Alors qu'il essayait de comprendre tout ce qui lui arrivait, Alan perçut un mouvement derrière lui. D'un geste brusque et avec agilité, il pivota sur ses pieds et regarda d'où provenait le bruit.

Une femme.

Une ravissante femme.

Une magnifique femme.

Comme il n'en avait jamais vu avant. Alan la regarda pendant un long moment avant de finalement regarder juste derrière la nouvelle arrivée. Là, sur le sable chaud, encore vivant, gisait un dromadaire. Sans même y penser, celui qui était maintenant un vampire, se retrouva à genoux à vider de tout son liquide l'animal qui se trouvait devant lui. Lorsqu'il eut fini son 'repas', il remarqua que la femme se trouvait encore au même endroit, immobile.

Remontant lentement son regard, Alan aperçut le sourire content de la femme. Il se demanda alors ce qui allait lui arriver....

3600 ans plus tard.

Au volant de sa voiture, Alan dévorait les routes. Cela faisait plus de 10 heures qu'il roulait, s'arrêtant seulement pour faire le plein d'essence. Il avait besoin de changer d'air. Dernièrement, la côte Est n'était plus aussi sûr pour un être de son importance. Il ne pouvait pas risquer d'être reconnu alors qu'il était si loin de tous ceux qui le connaissait réellement... Il devait se rendre dans l'état de Washington le plus vite possible. Tout ce qui le liait à d'autres personnes de son espèce se trouvaient dans sa demeure isolée. Tapotant le volant du doigt, il ne put s'empêcher de sourire. Même après 3600 ans, il était toujours aussi impatient.


▪️
▪️
▪️
▪️
▪️
Pseudo/prénom Japzy
Âge: 20 ans
Sexe: M
Où as tu connu le forum?: Google
Tes impressions: Le forum semble diversifié et surtout, vivant Smile.
Double compte: -
Scénarios ou personnage inventé?: Inventé
Le mot de passe: [I'm BBien & I know it]
Mot de la fin: L'emploi du mot Toast m'a fait bien rire.



Dernière édition par Alan Amaury le Mar 27 Nov - 9:01, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
James E. Cullen
« Les perles rares »
avatar
« Les perles rares »
■ Morsures : 56

■ Inscrit le : 05/11/2012

■ Localisation : Dans les bras de papa et maman


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Alan Amaury Mar 27 Nov - 7:20
Bienvenue à toi. Bonne chance pour ta fiche. Très bel avatar et surtout bon choix.
J'espère avoir un lien.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Renesmée C. Cullen
« Un larbin stagiaire »
avatar
« Un larbin stagiaire »
■ Morsures : 241

■ Inscrit le : 31/05/2012

■ Age : 28


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Alan Amaury Mar 27 Nov - 8:58

WELCOME
Bienvenue petits sucres d'orges!!!! Te voilà maintenant entré dans l'antre de Breaking Blood ... MOUHAHAHA
Non, je plaisante, ici il n'y a que plaisanterie et bonne camaraderie.

* Te voilà donc inscrit mais ta quête de la fifiche ne fait que commencer affraid Si un jour, tu as besoin qu'un super admin ou un super modo te vole à la rescousses, tu nous trouveras cacher (ici)

* Tu as déjà tout finis??? C'est vrai ??? Tu es un vrai speedy gonzales ... Pour qu'un gentil membre du staff te valide, il faut passer par (ici)

* Nous te rappelons qu'à partir de aujourd'hui, il te reste une semaine pour terminer ta fiche pour un personnage prédéfinis et 15 jours pour un personnage inventé. Si tu as besoin d'un délai pour une raison personnel, merci de prévenir le staff. Wink

* En attendant, je te souhaite la bienvenue parmi nous petit padawan
©️ CJ.POMME'&Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-fp.1fr1.net/
Revenir en haut Aller en bas
Talya Leskov
«The Big Bad Wolf »
avatar
«The Big Bad Wolf »
■ Morsures : 760

■ Inscrit le : 18/11/2012

■ Localisation : Forks
■ Age : 25


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Alan Amaury Mar 27 Nov - 10:17
Bienvenue parmi nous!!!
joli choix pour l'avatar!!
^_^


Talya Leskov


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Edward A. Cullen
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 2038

■ Inscrit le : 19/11/2011

■ Localisation : Forks


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Alan Amaury Mar 27 Nov - 12:33

FELICITATION
Bravo Petits sucres d'orges!!!! Vous voila prêt à entrer dans le monde de Breaking Blood. Mais avant de vous lancer à corps perdu dans votre histoire passionnante, il vous reste encore un peu de boulot.... MOUHAHAHA

* Pour le bon déroulement de votre présence parmi nous: n'oublie pas d'ouvrir un topics de rps (ici) et un topic de liens (ici) qui vous permettra à vous et aux autres de discuter sur vos relations et vos histoires.

* Recenser votre avatar (Masculin) ou (Féminin)

*Pour toutes absence merci de nous le signaler également pour le bon déroulement du forum (ici)

* Vous êtes un super héros ???? Il va d'abord falloir passer aux détecteurs du staff pour vos accorder un don (ici)

* Vous adorez BB *.* Vous êtes chou, on vous adore aussi! cependant attention aux comptes à gogo. Pour des demandes de double compte c'est par (ici)

* Pour éviter les sujets de rps finis ou inactifs et surtout ... surtout pour aider les pauvres larbins du maître, merci de passer sur ce topic pour prévenir un membre du staff que votre rp est terminé: (ici)

*Pour tout autres questions, le staff reste a votre entière disposition.
© CJ.POMME'&Tumblr[/i]

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Alan Amaury
« Les mangeurs de raton laveur »
avatar
« Les mangeurs de raton laveur »
■ Morsures : 230

■ Inscrit le : 27/11/2012

■ Localisation : Volterra
■ Age : 26


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Alan Amaury Mer 28 Nov - 11:33
Merci à tous pour l'accueil Smile

On se retrouve bientôt en RP Very Happy


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: Alan Amaury
Revenir en haut Aller en bas

Alan Amaury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cimetière de Montfort l'Amaury (*) (-->gal ph membres)
» Les inedits d'Alan Moore
» [Vrba, Rudolf & Bestic, Alan] Je me suis évadé d'Auschwitz
» [Duff, Alan] Un père pour mes rêves
» [Spade, Alan] Les explorateurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Acceptés-