AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jaymes K. Preston
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 589

■ Inscrit le : 28/01/2012

■ Age : 28


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions. Sam 28 Jan - 14:29


Jaymes K. Preston





♠ PARCE QU'IL FAUT BIEN COMMENCER UN JOUR
Date de naissance13/04/1916 Âge17 ans Situation Professionnelleétudiante GroupeVampire sanguinaire





♠ Notre histoire fait de nous des êtres uniques.


Née en 1916, J’ai grandi dans une riche famille. Mes parents étaient des personnes adorables, aimantes et mon frère, Thomas était un ange. Il était toujours avec moi à me protéger et me soutenir. Notre vie était un véritable conte de fée.

Enfin, jusqu’au jour ou tout bascula, où Thomas se changea en monstre. Sans que je ne le sache, j’allais devoir payer pour son crime.

Une nuit, alors que Thomas rentra tard, il arborait une expression étrange, embrouillé par l’alcool et la chemise tâchée de sang. Je m’approchais de lui paniquée par ce que je voyais.

"Thomas?? Mais que t'ai t il arriver? Pourquoi es tu dans cet état ? Es tu blessé ?"

Aucune réponse, il avança comme un ivrogne une expression meurtrière dans les yeux. Sous la peur, je m’écartais de lui, préférant ne pas être dans son sillage. Il était encore sortit avec ces hommes ignobles : Roy et sa bande. Depuis que Thomas les fréquentait, il n’était plus le même, il était devenu arrogant, froid et passait plus de temps avec ses amis qu’avec sa famille.

Mais qu’avait il bien pu se passer ? Pourquoi était il couvert de sang ? A partir de quand j’avais perdu ce frère aimant ? Ce constat me fit montre les larmes aux yeux. Alors que Thomas se dirigea dans sa chambre, je fis de même en allant dans la mienne pleurer sur la dégradation de ma famille.

Le lendemain, j’avais encore cette vision de mon frère. Je le regardais toujours du coin de l’œil mais les vapeurs d’alcool de cette nuit là avaient dû lui faire oublier la soirée. Mais quelque chose dans son visage était apparu : Le regret. C’était il passer quelque chose cette nuit là ? Je me posais de plus en plus de question mais je n’osais pas lui demander quoique ce soit. Seulement les tâches de sang encore présente sur sa chemise ne me présageaient rien de bon.

Un matin ensoleillé, un policier toqua à notre porte. Il venait récolter des renseignements auprès du voisinage sur un meurtre qui avait été orchestré à quelques rues de notre maison. Y avait il un rapport entre ce meurtre et la chemise de Thomas ? Je n’avais pas la réponse mais rien que l’idée me glaça le sang.

Le meurtre était celui de l’une des plus belle fille de la ville : Rosalie. Elle était d’une beauté et d’une gentillesse sans limite, elle était aussi la fiancée de ce rustre de Roy. Après la venue de l’agent de police, Thomas n’était plus le même, encore plus désemparé que d’habitude. Je l’avais même surpris priant et demandant pardon une fois la nuit tombée. Mais a qui parlait il donc ?

Les jours ont passé et Thomas se renfermait de plus en plus sur lui même. Mes parents ne savaient plus quoi faire. On aurait dit que l’extérieure le terrifiait, qu’un malheur pouvait lui arriver si il mettait un pied dehors. C’est d’ailleurs à ce moment là, qu’une vague de meurtre est apparue et tous faisaient partit de la bande de Roy. J’avais de plus en plus peur pour mon frère.

Une nuit, alors que la pluie faisait rage à l’extérieur. J’entendis des bruit de pas sur le palier. Nullement affolée, je me dirigeais vers la porte, pensant que mes parents étaient rentrés de leur voyage, un peu plus tôt que prévu. Mais alors que j’ouvris la porte une ombre me fit face.

Rosalie débarqua dans la maison familiale, les yeux rouge sang et les cheveux blonds comme les blé, tel une revenante. J’étais sous le choc. Comment cela est il possible ?
Elle apparue comme une vision démoniaque. Elle me poussa comme une vulgaire brindille et monta les escaliers. Légèrement dans les vapes, j’entendis tout de même les hurlements de terreurs provenant de la chambre de Thomas.

J’essayais de me relever en vain, une douleur dans mon bras m’empêcha tout mouvement. Les larmes commencèrent à couler. Pourquoi ? Que se passe t il donc ? Si je monte que vais je découvrir ? J’étais apeurée, terrifiée. Après ce que je pensais être des heures, Rosalie refit son apparition devant moi. Je la fixais comme pour me prouver que c’était un cauchemar. Je devais surement dormir ? Comment une morte pouvait elle être devant moi ? Pourtant les cris de Thomas m’avaient tellement paru réel.

C’est dans ce bain de sang et de larmes que Rosalie remarqua enfin ma présence. Les traits de son visage changèrent lançant place à une Rosalie démoniaque à celle de la compassion ? Elle s’approcha de mon pauvre corps pétrifié, plaça sa main attendrissante et glaciale sur mon cou, approcha ses lèvres et laissa une marque indélébile dans sa carotide, tel une morsure froide et brûlante. Je n’avais esquissé aucun mouvement devant cette vision.

Une nuit horrible, voilà ce que j’avais vécu. J’avais l’impression d’avoir dormi dans un four brulant. Je m’étais réveillé avec difficultés au milieu du hall. Depuis quand est ce que j'étais là? Combien de temps depuis ce cauchemar et mon réveil? M’étais je vraiment endormis dans le hall? Je fis le tour de la pièce et remarqua quelques imperfections. Mais alors, Rosalie était vraiment là ? Sans m’en rendre compte j’étais devant la porte de la chambre de mon frère. Elle était fermée, seul rempart entre mon cauchemar et la réalité. J’ouvris doucement, très doucement la porte et là une odeur de sang et de métal chatouilla mes narines. C’était inconcevable, Thomas était là inerte, sans vie.

Mais le pire dans tout cela c’est qu’une soif immense me submergea. C’était une force plus forte que la tristesse et la détresse qui me submergea. Ma gorge était en feu, j'avais l'impression de me consumé de l'intérieur. Devant ces sentiments, Je tentais de reprendre mes esprits et tant bien que mal je me mis a courir, sortit de chez moi, courant loin, toujours plus loin.

Je mis un moment avant de m’arrêter enfin. La nuit était tombée, personne au alentour. J’étais totalement perdu, ne sachant pas où je me trouvais. La rue était sombre, les magasins étaient fermés depuis un moment, alors que je passais devant une devanture, j’observais mon reflet dans la vitre.

Mais qu’est ce que ... ?

Les yeux… mes yeux étaient rouge sang. Comme ceux de Rosalie. Que m’avait elle fait ? Etais je devenu comme elle ? Un monstre de cruauté ?

Ce drame resta a jamais gravé dans ma mémoire comme le jour ou j’avais tout perdu, jusqu'à la vie elle même portant en elle le cadeau venimeux de Rosalie : sa nouvelle vie de vampire.

Une chose est sur je n’avais plus rien mise a part mon désir de Vengeance contre cet être démoniaque. Mais comment vais je m’y prendre ? Seul l’avenir pourra le dire mais une chose est sur, ce crime ne restera pas impunie.








♠ Montre nous ton talent.


Spoiler:
 







♠ Behind the mask.



[b]↬ PSEUDO/PRÉNOM: Dodo2101 ou Dodo
↬ ÂGE :22 ans
↬ SEXE:Fille *.*
↬ OÙ AS-TU CONNU LE FORUM: Par Edward
↬ TES IMPRESSIONS: J'adore toujours autant
↬ DOUBLE COMPTE: Morgan I. Alinovitch
↬ SCÉNARIO OU PI?: PI
↬ LE MOT DE PASSE: Validé par Edward
↬ CODE A REMPLIR (CELEBRITE FEMME):
Code:
Emily Browning[color=red] ♀[/color] Jaymes K. Preston
↬ LE MOT DE LA FIN - Je vous n'aime *.*







Dernière édition par Jaymes K. Preston le Lun 28 Mai - 16:43, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Edward A. Cullen
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 2038

■ Inscrit le : 19/11/2011

■ Localisation : Forks


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions. Sam 28 Jan - 14:45
Ma Audrey Chérie
Bienvenue sur B.B Very Happy
Tu es bien entendu validée
J’espère que tu te plaira parmi nous
N'oublie pas de faire tes liens et topics Very Happy
Gros bisous !
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jaymes K. Preston
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 589

■ Inscrit le : 28/01/2012

■ Age : 28


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions. Sam 28 Jan - 14:48
hihi merci beaucoup
je suis contente d'être enfin là
pas de souci je vais aller ouvrir ça



Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions. Sam 28 Jan - 15:30
Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jaymes K. Preston
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 589

■ Inscrit le : 28/01/2012

■ Age : 28


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions. Sam 28 Jan - 20:46
Merci beaucoup pour votre accueil
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions.
Revenir en haut Aller en bas

Jaymes K. Preston - La vengeance est la plus belle des convictions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Acceptés-