AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

Une rebelle pour B.B, ça vous dis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Meg Zuliani
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 123

■ Inscrit le : 11/06/2012

■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Une rebelle pour B.B, ça vous dis ? Ven 13 Juil - 15:39


Meg Zuliani





♠️ PARCE QU'IL FAUT BIEN COMMENCER UN JOUR
Date de naissance05/02/1014 Âge999 ans Situation ProfessionnelleHunter GroupeVampire Sanguinaire





♠️ Notre histoire fait de nous des êtres uniques.


Londres, hiver 1888...

« Il a encore frappé, l'éventreur a encore frappé ! »

Cria un jeune garçon dans les rues matinales de Londres, tenant entre ses mains des journaux. Celui-ci venu vendre aux gens ces biens, comme à son habitude pour gagner sa petite monnaie du jour, eut vent de ce qui s'était produit la nuit dernière. Vers cinq lieux d'ici au même moment, plusieurs patrouilles se sont réunis vers une ruelle sombres, humide et sale. L'un des officiers sur place s'exclame, sous le choque de ce qu'il voyait en face de lui.

« C'est la troisième victimes ce mois-ci... Ce meurtrier n'a-t- il point d'âme ?

- Pourquoi sont prend-il qu'à des filles de joies ? Repris un autre officier tout aussi chambouler par les événements.

- C'est évident, ce sont les proies les plus faciles. »

Un carrosse noir fit son apparition sur les lieux du crime, l'un des officiers reconnut le blason Z entouré d'un dragon sur le carrosse. Une rumeur disait qu'un étrange détective consultant, avait fait son apparition à Londres et qu'il avait aidé les autorités à résoudre certaines affaires inexpliquées à plusieurs reprises. Tout le monde ignore le nom de ce mystérieux individu, personne ne sait à quoi il ressemble, ils n'ont que pour le désigner le symbole Z entouré d'un dragon noir, qui lui est associé. Ce jour-là, c'est un dénommer James Watson, docteur James Watson qui était lui aussi sur les lieux pour pourvoir voir l'état du corps. Il devança les officiers à l'arriver du carrosse noir comme la nuit, pour se diriger le premier vers la porte du véhicule. L'individu mystère vint enfin à sortir de son chaud et confortable intérieur, il portait un long manteau gris, un costume de tweed et une casquette de drap qui était, peut-être, une deerstalker. Main en poche, cigare en bouche, l'individu avait les yeux voilé d'une paire de lunettes aux carreaux sombres.

« Où est le corps de la victime ? »

Prononça-t-il sans attendre, de faire les présentations des lieux, sans même attendre le rapport du légiste, qui n'était autre à ce moment-là que du docteur James Watson. Mais ce qui était choquant, était la voix féminine du mystérieux individu. Le visage était à moitié voilé d'une écharpe noire et avec ses lunettes, on ne pouvait donc pas voir à quoi ressemblait le mystérieux détective. Seulement qu'il n'avait apparemment, aucune moustache et d'après sa voix, on aurait pu penser qu'il s'agissait là d'une femme, d'une jeune femme... Le docteur James Watson, qui était aussi un écrivain avait beaucoup entendu parler de ce détective qui trouvait des indices là où, personne avait l'oeil, qui faisait parler les morts (Faire parler les morts : langage des légistes, qui veut dire trouver une empreinte ADN, la cause de la mort, etc... Sur le cadavre d'une victime), il avait même commencé à écrire les exploits de notre mystérieux détective dans son livre, dont le héros, n'est autre que... Sherlock Holms. Le docteur s'avança près de l'individu :

« Bien le bonjour mon cher, par ici je vous en prie. Dit-il en lui montrant ou était le cadavre, puis il rajoute. Grâce à quelque personne, la victime a pu être identifié, il s'agit de Wendy York, c'était une Écossaise qui venait à peine de s'installer à Londres. Elle n'était pas très aisée en fortune et donc, on fit d'elle une fille de joie quand-elle n'avait plus les moyens de payer le loyer.

- Je vous remercie bien de tous ces détails, je vous demanderais de faire partir, ces personnes le temps, que je fasse mon expertise.

- Oui, oui bien naturellement ! »

A la suite l'homme fit ce que le détective lui demanda, le laissant seul avec le cadavre, personne pour voir comment procédait l'individu pour interroger la morte. Une fois sûr, qu'il n'y avait plus aucun officier dans les parages, l'étrange individu se décida enfin, à découvrir son visage pale. Celui-ci enlève à la suite ses sombres lunettes noires, d'où l'on pouvait enfin voir les yeux d'un rouge vif, qui donnait l'impression de reflète l'Enfer, chez l'individu mystère. Ce n'était pas là un homme, ni même un être humain, oh non ! Certes une femme d'une grande beauté, mais une femme sûrement d'un autre monde que celui des hommes, un monde de ténèbres, de sang et de mort. Donc, la mystérieuse créature désormais seule, approcha du corps tout en enlevant ses mains de ces poches. Une fois proche du cadavre, elle se pencha au-dessus de celui-ci et posa sa main sur le cadavre... Étrange dirait-on, n'est-ce pas ? Laissez-moi continuer... Quand-elle posa sa main sur le cadavre, celui-ci se remit à respirer ! Le cadavre à l'origine pale, reprit soudainement de la couleur.

« Bonjour mademoiselle York.

- Oh mon dieu, oh mon dieu ! Que se passe-t-il ? Où suis-je ? S'exclama la morte sans vraiment constater de la présence de la créature aux yeux rouges, qui la tenait de sa main droite.

- N'ayez craintes ma chère, vous êtes toujours à Londres. Dit la créature sous un ton essayant de se faire réconfortant. Je vous ai fait venir ici, pour que vous me donniez des informations sur l'individu, ou la chose qui vous a fait ceci... M'aideriez-vous ?

- Quoi, je ne comprends, je... C'est vrai, je suis censée être morte, vous m'avez ressuscité, c'est cela ? Comment est-ce possible...?

- je suis navrée très chère, mais seul dieu est capable d'une telle chose. Une fois que le temps sera écoulé, ou une fois que ma main aura lâchés votre chaire, vous retournerez là où la vie n'est plus. Papota-t-elle avec une pointe d'ironie, c'était de très peu que le mot Enfer n'ai pas pris place à la fin de la phrase. Il me reste déjà très peu de temps, dites-moi donc qui vous a fait ceci... »

La femme hésita un moment, paniqué par la situation, puis d'une voix tremblante elle accéda enfin à la requête de la magnifique créature aux regards démoniaques. Le tueur que notre chère créature cherchait, était bel et bien aussi, une créature de la nuit. La défunte Wendy York, a révélé que son agresseur, que le monde surnomme l'éventreur, avait les yeux aussi rouge que notre détective.

« Je vous remercie sincèrement de votre précieuse aide, je sais à présent à qui j'ai à faire.

- Attendez ! Qui êtes-vous ?

- Meg, Meg Zuliani ! »

Dit-elle en lâchant la femme, qui redevint un cadavre sans couleur. La créature mire de nouveau ses lunettes et son écharpe, pour se diriger vers son carrosse et remercier le Doctor Watson en passant. Celui-ci ne comprenait pas le départ soudain du détective, sans dire ce qu'il avait trouvé sur le corps. Faire parler les morts, cela oui que notre charmante détective savait le faire, mais pas de la façon dont le cher Watson pourrait l'imaginer...











Ce que vous devez savoir avant tout, ce que mon véritable nom est Alma Maria Zuliani. Cependant, quand je suis devenue une vampire, je me suis débarrassée de ces noms pour m'appeler seulement Meg... Meg Zuliani. Italienne de naissance, je suis...J'ai passé toute mon existence humaine en Italie, même une bonne partie de mon existence vampirique. Je suis âgée aujourd'hui de 999 ans, donc pardonnez-moi si je ne parle très peu de mon passé. Je suis l'amie des morts, non pas parce que je suis moi-même une non-morte, mais parce que mon pouvoir me permet de dialoguer avec les morts. C'est à la fois un don de dieu, une bénédiction, mais aussi à la fois une malédiction... Après utilisation de se Don, je me vois hanté par les souffrances des victimes avec qui j'ai dialogué, les souffrances des dernières moments avant leur mort et je vous avoue que, j'aimerais fort bien me passer de cela. Bien, voilà la suite de mon histoire, de toute ma non-vie jusqu'à maintenant.

Quels fut les moments les plus importantes de ma non-mortalité, à vous raconter ? Tout d'abord, ma rencontre avec aujourd'hui ce que je considère comme mes ennemis, les Volturis. Je ne me suis jamais soumise à qui que ce soit étant humaine, vampire ça n'allait pas changer. Je déteste les Volturis, car il se permet de se prétendre nos rois... C'est donc pour cela que j'ai suivi les Sanguinistes, lors de mes jeunes âges. Les Sanguinistes forment une sorte de groupe, de vampires sanguinaires révolutionnaires, qui n'obéissent à aucune règles des Volturis et tuent les humains en grand nombre et parfois même dans les endroits publics. Je l'ai été quelques temps, jusqu'à ce que je sois trahie par un des miens... Lucian Salvatoré. Il m'avait vendu au Volturi prétendant que j'étais le chef du groupe des Sanguinistes, la raison était pour sauver sa peau, qui sait ? Je n'avais que 250 ans d'âge vampirique, quand je suis entrée pour la première fois au château de Volterra.

Je mettais préparer à mon sort, à mourir décapité, il y avait néanmoins qu'une seule chose que je regrettais à ce moment-là... C'était de ne pas pouvoir un jour arracher la tête de celui qui m'a fait croire à ses belles histoires et ensuite m'envoyer décapiter à Volterra. Malheureusement pour lui... Mon Don, qui était pour le moins unique, avait su attisé la curiosité des Trois Fondateurs, du moins d'Aro pour commencer. C'est ce qui me sauva ce jour-là, la proposition d'Aro de rejoindre la garde royale sonnait comme un ordre à ne pas désobéir. Mais ma nature rebelle, lui donna une réponse qu'il n'aurait guère souhaité entendre. Une réponse du genre... « Je ne tiens guère à être tenue en laisse. » On pourrait en rire sur le coup, car je lui dis ceci alors que celui-ci tenait toujours ma tête, prête à être arraché avec les deux autres bras en même temps. On m'a laissé partir cette fois-là, même si ça ne plaisait pas à certains.

Depuis ce jour, je n'ai de cesse que de traquer Lucian où qu'il soit, Lucian qui était le véritables chef de la bande des Sanguinistes et qui l'est toujours. Je le traque et cela depuis, des siècles et ce fut en l'an 1888 à Londres, que j'eusse perdu sa trace et mes pouvoirs n'y pouvaient rien y changer... Sa dernière victime mon à très peu dit, je suppose que maintenant, il a compris qu'avec moi aucun mort ne pouvait emporter un secret dans sa tombe. Je suis la mère vampirique de beaucoup de vampire, en effet... Quand j'étais encore une Sanguiniste, je massacrais et transformais des mortels pour le simple plaisir. C'est seulement après que j'ai su l'importance des liens entre les engendrés et les pères ou mères vampiriques. Mais bon, je n'ai pas cherché à retrouver ce que j'ai transformé, le mal était fait et personne ne pouvait y changer quelque chose.









♠️ Montre nous ton talent.


Spoiler:
 







♠️ Behind the mask.



↬ PSEUDO/PRÉNOM: Telma...
↬ ÂGE : 17 ans.
↬ SEXE: Curieux ?
↬ OÙ AS-TU CONNU LE FORUM: J'y passe ma vie, chute c'est un secret.
↬ TES IMPRESSIONS: Pouet.
↬ DOUBLE COMPTE: Athenodora Volturi
↬ SCÉNARIO OU PI?: Ma propre invention, chérie !
↬ LE MOT DE PASSE: Le calme avant la tempête!
↬ CODE A REMPLIR (CELEBRITE FEMME):
Code:
Rachel Miner  [color=red] ♀[/color] Meg Zuliani
↬ LE MOT DE LA FIN - Autrefois, je souhaitais manger des écureuils Very Happy






Je donne la vie, tout comme je donne la mort...



Meg ~ The Daughter of Devil
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Meg Zuliani
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 123

■ Inscrit le : 11/06/2012

■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Une rebelle pour B.B, ça vous dis ? Ven 13 Juil - 16:10
Fiche finit !!!!

S'il y a quelque chose que vous n'avez pas compris dans mon Don, dites-le moi... Mais, bon je l'ai décrit dans les deux textes, donc je présume qu'il y aura pas de soucis de compréhension Smile


Je donne la vie, tout comme je donne la mort...



Meg ~ The Daughter of Devil
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Edward A. Cullen
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 2038

■ Inscrit le : 19/11/2011

■ Localisation : Forks


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Une rebelle pour B.B, ça vous dis ? Sam 14 Juil - 7:13

WELCOME
Bienvenue petits sucres d'orges!!!! Te voilà maintenant entré dans l'antre de Breaking Blood ... MOUHAHAHA
Non, je plaisante, ici il n'y a que plaisanterie et bonne camaraderie.
Te voilà donc inscrit mais ta quête de la fifiche ne fait que commencer affraid Si un jour, tu as besoin qu'un super admin ou un super modo te vole à la rescousses, tu nous trouveras cacher (ici)
En attendant, je te souhaite la bienvenue parmi nous petit padawan
©️ CJ.POMME'&Tumblr
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Edward A. Cullen
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 2038

■ Inscrit le : 19/11/2011

■ Localisation : Forks


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Une rebelle pour B.B, ça vous dis ? Sam 14 Juil - 7:14

FELICITATION
Bravo Petits sucres d'orges!!!! Vous voila prêt à entrer dans le monde de Breaking Blood. Mais avant de vous lancer à corps perdu dans votre histoire passionnante, il vous reste encore un peu de boulot.... MOUHAHAHA
Pour le bon déroulement de votre présence parmi nous: n'oublie pas d'ouvrir un topics de liens (ici) et un topic de rps (ici) qui vous permettra à vous et aux autres de discuter sur vos relations et vos histoires.
Pour toutes absence merci de nous le signaler également pour le bon déroulement du forum.
Pour tout autres questions, le staff reste a votre entière disposition.
© CJ.POMME'&Tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: Une rebelle pour B.B, ça vous dis ?
Revenir en haut Aller en bas

Une rebelle pour B.B, ça vous dis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Acceptés-