AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

[hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alec Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 305

■ Inscrit le : 13/08/2012

■ Localisation : Auprès de Jane.
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: [hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith Ven 17 Aoû - 22:04

Alec & Faith

Le trajet jusqu’à Forks me parut horriblement long. Même si cette ville n’avait pas le charme et la majesté de Volterra, j’aimais m’y rendre quand même car il y pleuvait souvent et je pouvais davantage baisser ma garde face au soleil. Un simple garde m’accompagnait, ne nous connaissant pas nous n’échangêames pas un mot. Aro évitait de nous envoyer en mission en même temps, Jane et moi, désirant garder au moins l’un de ses protégés auprès de lui. Et je savais qu’il préférait Jane à moi, alors il n’avait aucun scrupule à m’envoyer à l’autre bout de la planète avec un parfait inconnu. Mais bon, je n’allais pas à Forks pour m’amuser. Je devais remplir ma mission, ensuite j’aurais un moment de détente avant mon retour. Je pensais en profiter pour rendre une visite de courtoisie aux Cullen, histoire de m’assurer que leur famille ne grandissait pas plus, puis à Kate pour tenter une fois de plus de la convertir au sang et enfin à Faith, le seul loup-garou dont je tolérais l’existence.

La mission fut bien plus rapide que ce que j’aurais cru. Cela m’étonna même, tant ce simple garde était efficace. Sans nous connaître, nous réussîmes à nous coordonner parfaitement. Je n’hésiterais pas en toucher un mot à Aro, peut-être que ce petit pouvait monter en grade. Je le félicitai et il parut si surpris qu’il ne s’opposa pas au fait que j’aille rendre visite à « d’anciens amis ». J’avais jusqu’au lendemain, ce qui me laissait l’après-midi et la nuit. Lorsque j’eus donné de mes nouvelles aux Cullen horrifiés en me voyant arriver et à Kate qui refusa une énième fois de rejoindre les Volturi, je pris le chemin de l’appartement de Faith. Ma capuche masquait mon visage et les gens me regardaient étrangement. C’était tellement agaçant, que j’utilisai mon donc comme si de rien n’était sur un homme au regard un peu trop insistant. Qu’avais-je fait ? Je l’avais simplement rendu aveugle. Un sourire carnassier aux lèvres, je tournai à l’angle de la rue en l’entendant hurler. Je ne me souvenais plus exactement où était son appartement : en fait il fallait dire que je ne l’avais jamais su. La dernière fois que nous nous étions vu, c’était dans la forêt … Je demandai alors le chemin à une femme, qui m’indiqua un immeuble. Je la remerciai d’un signe de tête, avant de grimper deux à deux les marches menant aux étages supérieurs. Quand enfin je vis le nom de Miller sur la porte, je m’arrêtai. Puis je sonnai et croisai les bras. La porte s’ouvrit et je baissai lentement ma cape, un sourire provocateur aux lèvres.

« Ca faisait longtemps, loup-garou, déclarai-je. »

Je haïssais cette fille, parce qu’elle était un lycan. Pourquoi fallait-il qu’elle en soit un ? Ses cheveux bruns, sa peau mate, ses yeux d’un marron doré, tout chez elle était beau. Nous nous étions rencontré environ un an auparavant, alors que nous traquions la même femme. Puis une relation conflictuelle s’était créée entre nous, qui s’était peu à peu transformée en jeu dont je ne pouvais plus me passer. Et ne pas l’avoir vu durant un an complet me semblait une éternité. Malgré tout, j’avais soigneusement évité de parler d’elle à qui que ce soit, car les Volturi n’avaient pas à faire ami-ami avec les loups-garous. Mais après tout, nous n’étions pas amis n’est-ce pas ? Nous étions meilleurs ennemis. Seul mon désir pour elle et le fait qu’elle me tienne tête sans crainte apparente m’empêchait de m’éloigner. Je poussai la porte et entrai dans son appartement, mon corps frôlant le sien de manière provocatrice. Je souris et m’étirai.

« Ça pue vraiment ici, être une mangeuse de croquettes ne te réussis pas, lançai-je avec un clin d’œil. »

Je ne l’embêterais pas longtemps, juste le temps d’échanger quelques piques. Après tout, même si mon but premier était de l’embêter, je ne voulais pas non plus l’énerver franchement. Nous avions beau être ennemis, je ne la détestais pas. Je ne pouvais pas la détester. Son sourire m’envoutait. Ses gestes m’envoutaient. Sa voix m’envoutait. Pourquoi est-ce que la vie était si injuste ? Pourquoi est-ce que je ressentais ça pour quelqu’un que je ne pouvais pas toucher ? J’aurais pu assouvir mes envies et la jeter, peut-être que je pourrais faire ça … Ça aurait été si simple, si seulement j’en avais eu envie.
© fiche créée par ell




Dernière édition par Alec Volturi le Mar 28 Aoû - 20:13, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://young-eternity.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith Sam 18 Aoû - 4:25

« Child of Moon & Child of Hell »


Quand on m'annonça que le plat pour la table trois était près, je ne pus retenir un soupire, qu'avais-je donc fais au bon dieu pour hériter d'un client pareil? Un vieux pervers, empestant le Whisky, surnommé Willy, mais qu'importe. Willy n'est pas du coin, au contraire, il vient à Forks que très rarement, mais c'est suffisant. Willy est ce genre d'homme qui créait la zizanie partout où il met les pieds, ce genre d'homme qu'on n'est pas forcément content de voir débouler, même s'il laisse un bon pourboire, c'est Willy quoi...

Je pris donc le hamburger-frites de Willy et l'emporta à sa table, je ne fis même pas l'effort de faire un sourire, qui de toute façon aurait sonné trop faux pour être potable, il me remercia, tout en regardant mes seins. Je sentis une chaleur familière s'emparait de mon corps et je fis tout pour la contenir, serrer les poings m'aida d'ailleurs grandement. Je m'apprêtais à partir, mais il m'attrapa le poignet, un picotement parcouru alors mon échine, qu'est-ce que je pouvais détester ce geste!

« Tu as oubliée le Ketchup ma jolie. »

Sa main moite me lâcha alors et je repartis, sans rien dire de plus, j'avais un mal fou à contrôler ma rage, pas besoin de rajouter de l'huile sur le feu.

Je pris le plus de temps possible avant de retourner à la table trois, mais quand la patronne me lança un regard noir je compris qu'il était temps d'y retourner. L'ivrogne m'accueillit avec son sourire crasseux et édentés, je ne réagis même pas, me contentant de poser le tube rouge violemment sur la table. Quand je repartis, un geste en trop me fit figer sur place, ce pervers venait de me donner une tape sur les fesses! Il se mit à ricaner, au même moment un grondement animal roula dans ma poitrine et il sursaute, me regardant de ses yeux injectés de sang avec effroi. Tandis que mon corps au complet fut prit de tremblements violents, je parcourus la sale en courant, bien trop rapidement à mon goût, mais je n'avais pas le choix...

Avec chance je réussis à atteindre la forêt avant de me transformer, par contre mon uniforme y passa, retombant en lambeau au sol, je me mis alors à courir, bouillonnant encore de l'intérieur. Mes grosses pattes s'écrasaient dans le sol boueux, éclaboussant par ce fait mon magnifique pelage crème, mais pour le moment ce n'était pas mon soucis principal. Owen était à l'évidence également sous sa forme de lupin, car sa voix retentit dans ma tête, à l'évidence il avait entendu toutes mes pensées, car il ne tarda pas à me réprimander, ce qui fit naître en moi une nouvelle vague de fureur.

Comme à son habitude, Owen me gonfla bien rapidement, ce qui me poussa à rependre forme humaine, s'il y avait bien une chose que je pouvais détester dans ma nouvelle vie, c'était ça, le fait qu'on puisse lire en moi, comme dans un livre ouvert. D'ailleurs, je crois bien qu'on partage un peu tous le même sentiment dans la meute, mais bon après tout, personne ne rêve de voir ses plus grands secrets dévoilés au grand jour...

Aujourd'hui, pour faire changement, il ne faisait pas beau, il tombait de fines gouttes, qui vinrent s'écraser sur mon corps à présent nue. On était en été et pourtant rien ne le laissait deviner dans ce bled, la température frôle difficilement les vingt degrés et cela très rarement... Sauf que moi, avec mon quarante de température, ça m'arrange, sinon voilà longtemps que je ne serais plus ici, meute ou pas meute.

Après avoir dénichée des vêtements de secours, que j'avais sagement cachée dans un buisson près de chez moi, je pris la direction de mon appartement, je me devais de passer un coup de fil à ma patronne, mais que pourrais-je inventer cette fois-si? Mais avant toute chose, une bonne douche s'impose!

À peine sortit de la douche que ma sonnerie retentit, je fronçais légèrement les sourcils, je n'attendais personne... Je m'enroula rapidement une serviette autour de moi et trottina vers la porte, où une odeur infecte se fit sentir. Mon instinct m'ordonna de froncer le nez, pendant que j'ouvrais la porte, lèvres pincées.

« Ça faisait longtemps, loup-garou. »

Quand il prit la parole, quand il abaissa sa cape, mon coeur s'arrêta, Alec, mon Alec, comment n'avais-je pas pût reconnaître son odeur, la seule, qui malgré le fait qu'elle m'insupporte, que je suis capable de tolérer, cette odeur si unique, qui ne peut appartenir qu'à cette être unique. Bien que j'eu une soudaine envie de le prendre dans mes bras, je m'en abstint. Je lui fis signe d'entrer et avec un sourire provocateur je répondis:

- Vraiment? Je n'ai pourtant pas vue le temps passer!

Mensonge! Voilà plus d'un an que je ne l'avais pas vu et ô dieu comme le temps pouvait se faire long... Je le fixa sous toutes ses coutures, il n'était pas très grand, mais moi non plus, alors qu'importe, et ça restait là son seul désavantage, appart l'odeur, ah et les yeux rouges... Non, en fait qu'est-ce que je lui trouve?

« Ça pue vraiment ici, être une mangeuse de croquettes ne te réussis pas. »

Je me mis à rire, je savais que venant de lui ce n'était pas méchant, son clin d'oeil le prouvait d'ailleurs très bien et puis les meilleurs ennemis ne sont-ils pas là pour ça? S'envoyer quelques vans blessantes, mais pas méchantes.

- T'inquiète, ton odeur de cadavre va tout arranger!

C'était là une attaque bien faible, qui me fit malgré tout sourire, je le regarda attentivement, pas par méfiance, non je n'avais pas à me méfier de ce Volturi-là, juste pour être sûre que ce que je voyais été bien réel...

- Que fais-tu ici Alec?






- Code by Tobias -
Revenir en haut Aller en bas
Alec Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 305

■ Inscrit le : 13/08/2012

■ Localisation : Auprès de Jane.
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: [hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith Dim 19 Aoû - 10:35

Alec & Faith

J’éclatai de rire, ses piques me feront toujours rire. Je savais qu’elle mentait, qu’elle aussi avait vu le temps passer. Mais je ne relevai pas, parce que c’était un jeu entre nous. Jamais je ne lui avouerais avoir de l’affection pour elle, ce serait perdre. Et ça gâcherait tout. C’était ainsi qu’avait été fondée notre relation, et c’est ainsi qu’elle resterait pour l’instant. Je pris dans mes mains une photo à laquelle je jetai un coup d’œil et la reposai, faisant le tour de la pièce pour regarder divers choses. Faith avait un appartement relativement banal, pour une personne si étrange. Je me tournai de nouveau vers elle et esquissai un sourire carnassier : je n’avais pas remarqué au premier abord qu’elle était seulement vêtue d’une serviette et que son corps était encore humide. Je m’approchai d’elle d’un pas lent, avant de lui tourner autour tel un prédateur autour de sa proie.

« Que fais-tu ici Alec ?
Je lâchai un petit rire amusé.
- Qui sait, peut-être que tu m’as manqué, répondis-je. »

Mon visage, mon rire, tout laissait penser que je me moquais d’elle. La vérité, c’est qu’au fond elle m’avait véritablement manqué. La vie dans le château de Volterra me plaisait énormément, j’y étais bien et heureux, mais elle était glauque et il n’y avait pas de place pour la détente et le rire. Aussi, dès que je pouvais venir à Forks je trépignais d’impatience à l’idée de voir Kate et, maintenant qu’elle était entrée dans ma vie, Faith. Heureusement, je m’étais fait de « nouveaux amis » à Volterra et ma vie s’était considérablement adoucie, notamment depuis la création d’Annabella. Mais il y avait également Shanaé et Collin, qui faisaient partie de la garde. Dieu que Faith était désirable, je ne me lasserais jamais de la regarder. Si seulement elle n'avait pas eu cette odeur horrible ... Mais de tous les loups-garous, elle était la seule dont je tolérais l'existence. Je me collai à son dos et passai ma langue dans son cou déjà humide, avant de foncer jusqu’au canapé où je m’assis comme s j’y avais toujours été.

« Apporte-moi à boire, femme, lançai-je en imitant les humains américains. »

Si elle n’était pas fatiguée ou qu’elle n’avait rien à faire ou quoi que ce soit, je pourrais lui proposer d’aller chasser plus tard. Il valait mieux attendre que le soleil soit couché, c’était plus discret lorsqu’on était deux. Voir un vampire et un loup chasser ensemble, cela devait être hilarant. Moi-même je trouvais ça ridicule, mais nous nous étions rencontré ainsi alors cela avait ... Une certaine valeur sentimentale ? Je me demandai alors si elle attendait quelqu’un, si elle avait quelqu’un. Je devais me montrer plus prudent, surtout s’il s’agissait d’un loup-garou. Je n’avais pas vraiment envie de me battre, et l’affrontement serait inévitable. Un Volturi dans un appartement de loup-garou, ça faisait des étincelles. Je me demandai aussi ce qu’en penserait Jane, si elle me savait ici. Serait-elle déçue ? Je m’agaçai : elle aussi avait eu des hommes dans sa vie. Mes jointure blanchirent tandis que je serrai les pans de ma cape. L’air indifférent, je m’enquis :

« Tu as quelqu’un ? »

Ça règlerait au moins l’un de mes problèmes. Et puis je ne pouvais pas la toucher sans le savoir, j’avais beau être un enfoiré et me moquer des autres, je n’avais pas envie de créer des problèmes à Faith. Si ce n’avait pas été elle, si ça avait été n’importe quelle fille qui passait, je n’aurais pas hésité un instant. Qu’elle se fasse massacrer par son mec après ? Aucune importance, j’aurais eu ce que je voulais. Mais pas elle. Je chérissais son sourire, son air vivant, son regard de défi, la vivacité et la puissance de ses mouvements. Tout le contraire de moi, mis à part pour la puissance. Je fixai ses jambes d’un air provocateur, ses formes marquées sous sa serviette, le haut de sa poitrine, ses cheveux tombant en cascade sur ses épaules et dans son dos. Elle avait l’air plus âgé que moi en apparence, et ça ne me laissait pas indifférent. D’ici quelques années, peut-être quelques mois, nous ne pourrions plus nous côtoyer car elle aurait quelqu’un dans sa vie ou bien elle aurait l’air beaucoup plus mature et ce serait louche. Il fallait donc en profiter, avant que cette relation ne finisse par sombrer comme bien d'autres auparavant. Je lui souris avec une certaine tendresse.
© fiche créée par ell

Voir le profil de l'utilisateur http://young-eternity.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: [hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith Mar 21 Aoû - 3:21

« Child of Moon & Child of Hell »


Alec ne répondit rien à mes piques, cela confirma donc ce que je pensais, il ne tarderait pas. Quand je posa ma question, il se mit à rire doucement et je ne pus m'empêcher de sourire à mon tour. Notre relation était malsaine, vampire et loup-garou n'ont pas à se fréquenter, mais Alec étant Alec je ne pouvais pas m'en empêcher... Je n'ignore toutefois rien, depuis le début je le sais, tout cela n'est que jeu, qui finira par prendre fin à un moment. Aujourd'hui plus que jamais, je n'arrivais cependant pas à le concevoir. Quand j'avais reconnu son odeur, quand j'avais ouvert la porte, quand il avait abaissé sa cape, quand il avait mit les pieds dans mon appartement et quand enfin il avait prit la parole, mon coeur avait alors arrêté de battre...

« Qui sait, peut-être que tu m’as manqué. »

Ce fut comme si une pierre tombait dans mon ventre, je baissa le regard, si il avait décidait de broyer mon coeur dans sa main dévastatrice, ça aurait été surement moins douloureux. Alors que visiblement j'étais attachée à lui, comme une mère à son fils, lui n'en avait strictement rien à faire... Tout le démontrait dans son visage, serais-ce que son rire. Je resta en silence et lui aussi, était-il perdu dans ses pensées? Je pensa alors à ma meute, je leurs avaient cassés les oreilles à chacun avec mes histoires de vampires et ceux durant des mois, avec Collin, Apollon et enfin Alec, Owen avait même finit par m'ordonner le silence pour ne plus m'entendre... Oui je suis un loup-garou, mais ma vie n'en reste pas moins ennuyeuse si je reste qu'avec les miens. Je n'ai rien contre les vampires, tout du moins sanguinaires, eux ont les mêmes objectifs que les Waynes après tout, pourquoi les haïr alors? Perdu dans mes pensées je sursauta quand Alec se colla à mon dos, inspirant par la même occasion son odeur, même ça je peux le supporter maintenant, ça en devient vraiment ridicule! Il passa alors sa langue dans mon cou et je frémis, ouvrant la bouche, il arriverait décidément à me surprendre toujours. Je le regarda filer vers le canapé et je garda un visage neutre, cachant mes émotions intérieure, soit de la nostalgie, ainsi que de la haine, ce jeu allait vraiment finir par me déchirer.

« Apporte-moi à boire, femme. »

Je fronça légèrement les sourcils, son imitation avait beau être excellente, elle ne m'amusait guère, ce qui me poussa à répondre froidement:

- Si j'avais sut que tu venais, peut-être me serais-je fait livrer du sang, mais là je n'ai rien pour toi!

Ma main se mit à trembler et je serra un bout de ma table en bois, voilà autre chose qui me gonflait, tout ses tremblements, on allait finir par croire que j'étais atteinte de la parkinson, ou je sais pas trop! Cette attaque était une reproche plus qu'autre chose et j’espérais qu'il le comprenne, après tout, durant plus d'une année il ne m'avait pas donner signe de vie et voilà qu'il rappliquait du jour au lendemain...

« Tu as quelqu'un? »

J'haussa les sourcils, tout trace de colère laissant place à la surprise, un sourire moqueur s'afficha sur mon minois, l'imbécile, il venait de se trahir tout seul! Il faut l'avouer, Alec est un excellent manipulateur, alors comme ça il ne me souhaitait que pour lui? Je remarqua son regard posé sur mes formes et mon sourire s'élargit un peu plus, répondant ainsi au siens. Je m'approcha du canapé, ou il avait prit place et j'embarqua par dessus lui, posant un genoux de chaque côté de ses jambes, laissant balader mes main sur son torse, plongeant mes yeux dans les siens.

- Je n'ai que toi.

Autant ne pas mentir. Je laissa balader le bout des doigts de main droite sur son torse de glace, tendit que ma main gauche se glissa sous son t-shirt, s'approchant dangereusement de son intimité. J'avança alors ma tête, mes lèvres ne tardèrent pas à chercher les siennes.





- Code by Tobias -


[Pas corrigé désolée, j'étais crevée ^^'']
Revenir en haut Aller en bas
Alec Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 305

■ Inscrit le : 13/08/2012

■ Localisation : Auprès de Jane.
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: [hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith Mar 28 Aoû - 20:07

Alec & Faith

Cette situation devenait de plus en plus intéressante. Et mon égo venait de redoubler de volume, quand Faith m’annonça que j’étais le seul. J’esquissai un sourire pervers et fier, posant mes mains sur ses cuisses nues quand elle s’installa sur moi. Le contact de ses mains brûlantes sur ma peau était une sensation délicieuse et je ne pouvais pas nier en ressentir du plaisir, loup-garou ou non. En fait c’était même plutôt avantageux qu’elle en soit un, car ces bêtes-là avaient une fougue que trop peu de vampires avaient en eux. Contrairement à nous ils étaient vivants et passionnés et c’était bien là leurs seules qualités. Je frémis en sentant sa main sur mon ventre et je passai ma main dans ses cheveux pour attirer son visage conter le mien. J’aimai le contact de ses lèvres contre les miennes. J’approfondis fougueusement le baiser, serrant son corps chaud contre moi. Je n’en avais plus rien à faire qu’elle soit d’une race inférieure, elle aurait pu être humaine ou vampire, ça n’aurait pas changé le désir qui montait en moi chaque seconde.

Je la renversai et l’allongeai sur le canapé, avant de renverser sa tête et dégager ses cheveux pour avoir libre accès à son cou. C’était l’endroit que je préférais chez une femme, à cause de mes instincts sans doute mais également parce que c’était un endroit terriblement érotique. Mes lèvres se posèrent de nouveau sur les siennes puis sur sa mâchoire et sur sa gorge tendre. D’une main, j’enlève lentement la serviette enroulée de son corps, laissant apparaître sa poitrine nue. Faith est vraiment sublime, mais jamais je ne lui avouerais clairement. D’une voix amusée, je lançai :

« Ouais, t’es pas moche pour un caniche carnivore. »

Si elle me connaissait un tant soit peu, elle saurait que je cachais là un véritable compliment. Je n’avais pas l’habitude d’en faire, seule Jane y avait droit et encore. Je laissai tomber la serviette sur le sol à nos côtés et je regardai avec satisfaction le corps de cette femme qui m’appartenait corps et âme pour les heures à venir. Comme je regrettais de ne pas être venu plus tôt ! Mes lèvres se posèrent sur ses seins, mes mains se posèrent sur taille et la soulevèrent doucement, l’obligeant à se cambrer pour recevoir mes baisers. Sa peau était douce, délicieuse, incroyablement désirable. Ce que Jane ou Aro qui lirait dans mes pensées ou qui que ce soit pouvait en penser je m’en moquais, j’allais pour une fois laisser mon désir prendre le dessus sur ma raison. Je remontai sur ses seins, que je caressai tandis que je l’embrassai encore, avant de lui sourire avec douceur. Je voulais qu’elle comprenne de façon subtile que je n’étais pas seulement venu là pour la tripoter mais que j’avais aussi envie de la voir. Quoi qu’elle ne penserait jamais ça, personne ne pensait jamais qu’Alec Volturi puisse avoir envie de le voir.

Je m’assis un instant sur elle avant d’ôter ma cape et mon tee-shirt, dévoilant ma peau pâle parfaite et glaciale. C’était amusant à quel point nous étions différents tous les deux et que malgré tout on en arrivait quand même là. Je m’allongeai sur elle, ma main descendit le long de son corps et se posa un instant sur ses fesses, avant de contourner sa cuisse avant de rencontrer son intimité. Ma fougue baissa d’un cran, tandis que l’appréhension prenait possession de mon esprit. Voilà bien longtemps que ce n’était pas arrivé et j’avais … Peur ? Peur de la décevoir oui, certainement. Moi qui ne doutais jamais, c’était plutôt frustrant. Je la caressai du bout des doigts, faisant un mouvement circulaire de plus en plus rapide. Mes yeux rouges ne quittaient pas les siens, je voulais être sûre qu’elle en ait envie. Si ce n’était pas le cas, elle pouvait me le faire comprendre à tout instant. Dans l’état d’excitation dans lequel j’étais j’aurais du mal à arrêter, mais je le ferais. Parce que je n’avais aucune envie de la blesser ni la dégouter de moi, parce que je ne voulais pas perdre Faith. Pas encore. Son existence pimentait la mienne. Ma bouche s’approche de son oreille que je mordillai avec passion, haletant. Alors je murmurai :

« Viens avec moi à Volterra, quelques temps. »

Pourquoi avais-je dit ça ? Je ne le regrettais pas, mais dans le cas où elle accepterait ça la mettait en danger. De plus elle avait un travail et ne pouvait pas le quitter comme ça. Ridicule.
© fiche créée par ell


Voir le profil de l'utilisateur http://young-eternity.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Hestia Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 306

■ Inscrit le : 27/11/2012

■ Localisation : Volterra encore et toujours.


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: [hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith Mar 5 Fév - 16:46

RP ARCHIVE
Bonjour Petite fraise des bois !Ce Rp est archivé pour inactivité ou parce qu'il est terminé.

* Pour l'archivage: Il peut être remis en jeu sous demande au staff.
© CJ.POMME'&Tumblr




Cold is the skin that this creature has seen. Her universe is an ocean of blood. Her dining table the cradle of mud. The night is blind, the mistress she is calling you to be by her side forevermore. Follow her until her thirst is sated. An immortal lie, heartblood. Can't help yourself, she's got you paralyzed. So would you kiss the sun goodbye? She's a vampire.Desire darker than black. She's a vampire reach higher, no turning back. |code by PEPPERLAND
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: [hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith
Revenir en haut Aller en bas

[hot] Child of Moon & Child of Hell | Faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Anniversaire] Personnages de Type-Moon ! =D
» One piece 540-Lv6 Infinite hell
» [JEU] WELCOME TO HELL : On va casser du zombi! ATTENTION âmes sensibles s'abstenir [Payant]
» FRAZETTA'S MOON MAID
» From Hell. Moore/Campbell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Les RP Terminés ou inachevés-