AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

Devenir aussi douer que son maitre - Ft Edward Cullen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lilith V. Jameson
« Un dessert sur patte »
avatar
« Un dessert sur patte »
■ Morsures : 61

■ Inscrit le : 18/11/2012



Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Devenir aussi douer que son maitre - Ft Edward Cullen Jeu 6 Déc - 14:51
Edward & Lilith
« Devenir aussi douer que son maitre »


Aujourd’hui nous sommes Samedi et comme tous les Samedi après-midi, j’ai une heure de leçon de piano, bien sûr il arrive que cela dure plus longtemps quand mon professeur se met à jouer et que j’écoute en souriant. Mais aujourd’hui promis, c’est moi qui vais jouer et lui qui va écouter. J’ai même travaillé toute la semaine sur la partition que j’ai choisi pour lui montrer mes progrès. Bien sur le vieux piano de papy est mal accordé et je ne veux pas trop qu’on y touche, j’ai toujours peur qu’en le réparant, la personne finisse par le casser. Alors hop hop hop, je prends mon sac et direction le cottage d’Edward et Isabella Cullen. Oui aujourd’hui, je me rends dans sa demeure, habituellement c’est dans la villa Cullen que l’on fait les leçons de piano.

Je marche encore et toujours en direction de ce cottage, je crois que je me suis un peu perdu dans la forêt de Forks et en plus la dispute avec Samuel n’a rien fait pour m’aider. C’est vrai je lui ai demandé quel était le chemin le plus et lui me répond formellement : « je t’interdis de te rendre dans cette forêt ». C’est qu’il peut être sacrément gonflant quand il s’y met. J’aurais bien demandé à Caël de m’accompagner surtout qu’il a une voiture et qu’il peut conduire, ce qui n’est pas mon cas. Seulement impossible, il m’a dit qu’il devait voir une fille cette après-midi. Depuis quand il voit des filles sans que je suis au courant ? Je ne les fais pourtant pas fuir ? Si ? Donc voilà comment j’ai finis au milieu des arbres à essayer de trouver un semblant de sentier. Mais ne perdons pas espoir, je vais bien finir par la trouver cette maison en milieu de forêt puis je serais tête même à l’heure avec un peu de chance. Et oui, je suis partie de chez moi avec une heure d’avance pour être sûr de trouver.

Après une bonne vingtaine de minute à tourner en rond dans ces bois, j’en enfin finis par apercevoir l’objet de ma convoitise et c’est avec un soulagement et un grand sourire comme je sais si bien les faires que je me suis dirigé vers leur maison. Je ne savais pas si la femme d’Edward serait là, mais cela ne me préoccupait pas personnellement, il y avait toujours quelqu’un dans les environs lorsqu’il me donnait une leçon. Puis j’ai l’impression d’avoir un public, même si je me doute que c’est mon professeur qu’ils écoutent jouer en premier. Arrivée au niveau de la porte d’entrée de la petite maison, je frappais trois coups sur celle-ci et attendait sagement en regardant les alentours. Puis surtout en me demandant comment ils faisaient pour ne pas se perdre lorsqu’ils voulaient se rendre dans la ville. Mais faut dire aussi que j’ai pas une très bonne orientation.
fiche par century sex.


Lilith Valériane Jameson
Je sais bien que tout nous sépare, Je sais qu'il faudrait s'enfuir, Mais je n'irai plus nul part, Sans vouloir lui revenir, Sans vouloir nous retenir
tomber dans ses yeux - 1789, les amants de la bastille
© Mzlle Alice
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Edward A. Cullen
« Un larbin du maître cruel et sadique »
avatar
« Un larbin  du maître cruel et sadique »
■ Morsures : 2038

■ Inscrit le : 19/11/2011

■ Localisation : Forks


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Devenir aussi douer que son maitre - Ft Edward Cullen Dim 9 Déc - 19:40
LILITH & EDWARD
Devenir aussi douer que son maître
.
.



Outre le fait que les humains sont parfois risibles dans leur invention tels les ouvrages concernant les vampires, il arrive que parfois il fasse preuve d'une ingéniosité exceptionnelle. La musique est sans doute la plus belle création que l'homme est pu faire. Cet art permet d'exprimer nos émotions en assemblant des notes afin de créer une mélodie, mais également à apaiser une personne.

Mes doigts défilèrent sur les touches de mon piano a queue de couleur noire, une mélodie retendit dans le cottage. Bella adorait que je joue de cet instrument, il en va de même pour ma fille qui au fil des années s'est perfectionné dans ce domaine et voue désormais une véritable passion pour cet art.

Depuis peu, j'avais accepté de donner des cours à une jeune humaine de Forks qui souhaitait perfectionner son savoir dans ce domaine. Ce fut tout naturel que j'accepte sa requête puisque je donnais déjà des cours de piano à Seattle afin d'assurer notre couverture aux paires d'yeux indiscrets qui scrutés nos moindre fait et geste. Il était précisément 13h55 quand Lilith cognait à la porte du cottage. Bella avait préféré partir se promenait avec Renesmée le temps de ma leçon de piano afin de ne pas déranger ou plutôt de me déconcentrer.

Je me levais avec agilité de mon banc et parti ouvrir la porte. La jeune fille se tortillait les doigts et fut me fit un sourire timide.

- Bonjour Lilith, je t'en pries entre. fis je avec un sourire chaleureux.

D'après ses pensées, elle avait peiné à trouver le cottage. Je me fustigeais mentalement pour l'avoir laissé venir au cottage seule. Trouver le cottage relève d'un vrai combat et d'un sens de l'orientation hors normes. Samedi prochain, je prendrais l'initiative d'aller la chercher.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lilith V. Jameson
« Un dessert sur patte »
avatar
« Un dessert sur patte »
■ Morsures : 61

■ Inscrit le : 18/11/2012



Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: Devenir aussi douer que son maitre - Ft Edward Cullen Jeu 13 Déc - 13:10
Edward & Lilith
« Devenir aussi douer que son maitre »


Je regardais toujours avec admiration la nature le temps que l’on vienne m’ouvrir la porte d’entrée. En y réfléchissant bien, ce n’était pas une mauvaise idée que d’habiter dans une forêt, le paysage était assez jolie, si on aimait la nature cela va de soi. Mais il y avait ce petit truc qui faisait que dame nature apaisait les esprits, enfin pour moi c’était ce que je ressentais. La nature avait toujours eu un effet positif sur ma personne. Puis cela devait être fort agréable d’entendre les oiseaux au petit matin. J’aimerais bien voir ce que ça donne la rosée du matin dans une forêt, parce que faut l’avouer ça ne doit pas être la même sensation que dans le jardin de grand papy. Entendant un mouvement derrière la porte, je me concentrais sur celle-ci en me tortillant les mains, signe de mon stress montant ? Mais pourquoi étais-je en train de stresser moi ? Ce n’était pas comme-ci je passais un examen pour entrer dans un conservatoire. Je fis un sourire timide à la personne en face de moi, comme je le faisais toujours. J’avais toujours un peu peur d’être trop maladroite et de casser quelques choses qui serait important aux yeux de sa famille.
Edward Cullen – Bonjour Lilith, je t'en prie entre.
Seulement Edward avait cette capacité à reprendre confiance en moi, comme la plupart des personnes qui étaient si gentille avec moi.
Lilith – Bonjour Edward, merci. Tu as passé une bonne matinée ?
Après c’est quelques petits mots, je pris mon courage pour entrer dans la maison qu’il partageait avec sa famille. Comme à chaque fois que j’arrivais dans un endroit que je ne connaissais pas, je prenais le temps de regarder la décoration et tout.
Lilith – C’est une très jolie maison pour ce que j’en vois. C’est Isabella qui a choisi la décoration ?
Oui ma curiosité avait repris le dessus, mais ce n’était pas de ma faute, si j’avais beaucoup de mal à la contrôler parfois. Puis il n’y avait aucun mal à savoir qui avait choisi la décoration que je prenne le même décorateur pour ma future maison à moi quand je serais plus grande.
Lilith – Sinon j’ai apporté des partitions que j’ai trouvé chez mon grand papy que tu pourrais m’apprendre, si ça ne te dérange pas. Parce que j’aime bien les partitions de Debussy aussi.
Je venais de rajouter cette dernière phrase avec un sourire.
fiche par century sex.


Lilith Valériane Jameson
Je sais bien que tout nous sépare, Je sais qu'il faudrait s'enfuir, Mais je n'irai plus nul part, Sans vouloir lui revenir, Sans vouloir nous retenir
tomber dans ses yeux - 1789, les amants de la bastille
© Mzlle Alice
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: Devenir aussi douer que son maitre - Ft Edward Cullen
Revenir en haut Aller en bas

Devenir aussi douer que son maitre - Ft Edward Cullen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Edward Cullen est-il plus une star que Robert Pattinson ? L'acteur est-il adulé pour lui ou pour son rôle ?
» Edward Cullen
» Qui d'autre que Robert Pattinson aurait pu jouer Edward Cullen?
» Edward au Brésil
» Qu'est-ce que vous n'aimez pas chez Edward?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Les maisons/cottages :: Cottage Edward & Bella-