AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
B.B a fermé ses portes. Bye

Partagez|

NESSIE&ALEC Ҩ toxic desire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Alec Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 305

■ Inscrit le : 13/08/2012

■ Localisation : Auprès de Jane.
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: NESSIE&ALEC Ҩ toxic desire. Dim 24 Fév - 22:24



c'était aussi malsain que lui.

Ils étaient tous vêtus de noir et certains pleuraient. Tous ceux qui avaient connu Erin Juni de Luca s’étaient rassemblés ici pour lui dire un dernier adieu avant qu’elle ne rejoigne le Paradis. Alec avait compris depuis longtemps qu’il n’existait rien après la mort mais l’espérer jusqu’au bout ne faisait de mal à personne, et surtout pas à lui qui aurait tout donné pour que l’humaine soit entièrement en paix avec elle-même et avec la courte existence qu’elle avait mené. Le vampire détestait les enterrements, détestait les entendre tous gémir et sangloter. Il ne désirait qu’une chose : revenir en arrière, neuf ans plus tôt, quand il lui avait sauvé la vie. Il n’aurait ainsi jamais su qu’elle serait sa Tua Cantante, et il n’aurait aujourd’hui pas à subir sa mort prématurée. Le plus douloureux était certainement de ne pas pouvoir pleurer. Il s’assura que sa cape était bien en place afin de cacher son visage et il entreprit de se frayer un chemin pour s’éloigner le plus possible de cet endroit. Parce qu’au fond, Alec Volturi avait un cœur. Bien caché, trop peut-être, mais bel et bien présent. Et la mort de sa petite amie le rendait complètement fou. Il bouscula les derniers en ne mesurant que peu sa force et accéléra le pas. Quand il fut suffisamment loin pour qu’on ne le remarque plus, le Volturi se mit à courir et fonça vers l’orée de la forêt. Là-bas au moins, il ne serait pas dérangé et pourrait extérioriser sa colère et sa détresse comme bon lui semblait. Aro avait trouvé sage de ne pas le faire accompagner ce jour-là, car tous les gardes qui seraient venus avec lui y seraient certainement passés. Alec fonça parmi les arbres, sans but précis. Il savait pertinemment qu’il y avait une limite à ne pas franchir afin de ne pas se faire attaquer par les Quileutes et il ne la franchirait pas. L’odeur du sang humain envahit alors l’atmosphère et il s’arrêta brusquement. Depuis quand ne s’était-il pas nourri ? Il s’élança pour parcourir les derniers mètres qui le séparaient de la source de sang frais et se jeta sur le pêcheur confortablement assis sur son fauteuil. Alec le souleva et planta ses crocs dans sa gorge avant que ce dernier n’ait eu le temps de dire ouf. Le liquide qui coulait dans sa gorge eut le don de lui redonner des forces. Plus rien d’autre ne comptait que ce breuvage rassérénant et chaud, doux et gouleyant à la fois. Pourtant, une autre odeur de sang vint contrecarrer ses plans et Alec lâcha le corps de l’homme à ses pieds.

Ses yeux se plantèrent dans ceux couleur chocolat de Renesmée Cullen. « Tient tient … » dit-il. Jusqu’alors il s’était montré doux avec elle, avait fait un effort énorme pour ne jamais faire un pas de travers. Mais aujourd’hui, la colère et la tristesse étaient bien plus fortes que lui ne l’était. Sa présence l’énervait autant qu’elle le rassurait. Il sortit la fiole d’essence attachée à sa ceinture et laissa le liquide se répandre sur le corps de l’homme, avant d’y laisser tomber une allumette. Aussitôt le cadavre prit feu et le vampire aux allures de jeune homme s’avança d’un pas sûr vers l’hybride qui était restée près d'un arbre, plus loin. Était-elle à l’enterrement, elle aussi ? Alec se demanda un instant si Renesmée avait connu Erin. Erin aurait adoré cette fille, à n’en pas douter. Son cœur se serra et la douleur le submergea. « Depuis quand tu te ballades seule dans la forêt ? Tu devrais faire attention, le grand méchant loup rôde. » Il ne parlait là bien sûr non pas des Modificateurs avec qui elle avait de très bons liens mais de lui. Car même si Alec n’avait jamais tenté de lui faire du mal hormis pendant la grande guerre qui les avait opposé, il pourrait tout à fait perdre ses moyens et s’attaquer à elle. Pourtant, il ne la sentait pas affolée, ou à peine plus que d’habitude. Parce que d’habitude, il ne se montrait pas froid, ou en tout cas pas aussi provocateur que ce jour-là. Avec une lenteur toute calculée il lui tourna autour comme un tigre avec sa proie, joua un instant avec une mèche de ses cheveux. Son odeur le rendait fou, tout comme les battements de son cœur. Son attirance pour son ennemie était inexplicable, c’était totalement malsain. C’était aussi malsain que lui. « Ton cher loup-garou n’est pas dans les parages ? Il peut se passer de toi plus de cinq minutes ? » Il tenta de masquer la pointe de jalousie qu’il ressentait en se donnant un air détaché et moqueur. De toute façon il n’avait pas la force de faire des efforts aujourd’hui, il avait seulement envie de souffrir. Chaque fois qu’il fermait les yeux, c’était le sourire d’Erin qui apparaissait dans son esprit. Son propre sourire s’effaça et il soupira, avant de se détourner pour regarder le corps finir de brûler dans une odeur de chair carbonisée. « Est-ce que tu t’es déjà demandé où était l’intérêt de vivre pour l’éternité ? » lança-t-il pensivement, avant de conclure : « Non bien sûr, tu n’es encore qu’une enfant. »






    ⊹ nowhere man.
    Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir.



Voir le profil de l'utilisateur http://young-eternity.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Renesmée C. Cullen
« Un larbin stagiaire »
avatar
« Un larbin stagiaire »
■ Morsures : 241

■ Inscrit le : 31/05/2012

■ Age : 28


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: NESSIE&ALEC Ҩ toxic desire. Lun 25 Fév - 15:33
Nessie & Alec - Toxic desire
Je me réveillais ce matin d’une sale humeur, je n’avais pas envie de parler, pas envie de rire. Aujourd’hui, il y avait un enterrement. Erin Juni de Luca était une jeune fille physiquement de mon âge… Je l’avais croisé que une ou deux fois en ville mais en apprenant sa mort j’avais eu un électrochoc. Elle était si jeune, de quoi était-elle morte ? Je n’en savais rien. De nature curieuse, j’avais décidé hier soir de me rendre à l’enterrement qui avait lieu dans quelques heures. Mes parents m’avaient conseillés de ne pas y aller mais je ne les écoutais pas. Après tout cette fille aurait très bien pu être une amie ou une camarade de classe. Je prenais une douche, m’habillais d’un pantalon et d’un pull noir, croquait dans une biscotte et buvait rapidement un café avant de courir dans la forêt. Je n’avais pas tellement envie de prendre mon véhicule aujourd’hui. Après tout, j’allais me faire remarquer avec ma mini Cooper et je n’avais pas envie de déranger les proches de la jeune Erin. J’allais me faire très discrète. Arrivée au cimetière, je me faufilais entre les personnes et m’installait le plus loin possible du cercueil et des proches de la défunte. Le ciel était sombre mais il ne pleuvait pas. Mes yeux balayaient rapidement les personnes présentent. Certains pleuraient, d’autres gémissaient, d’autres comme moi, avaient le visage fermés mais mon regard s’arrêtait sur une personne en particulier. Une personne vêtue d’une cape noire et qui cachait son visage. Je fronçais les sourcils ; étrangement, j’aurais donné ma main à couper que cette personne était un Volturi. La cape ressemblait très fortement à celle d’Aro, Marcus, Demetri et les autres. Les derniers adieux se faisaient, je m’éloignais rapidement afin de ne pas gêner et déranger les peinés. Je restais appuyée contre un arbre un petit peu plus loin quand tout à coup, la personne vêtue d’une cape noire poussait violemment les dernières personnes et se dirigeais très rapidement vers la forêt… trop rapidement même. Là, j’en étais sûre, c’était un ou une Volturi et j’étais bien décidé à savoir quel vampire se recueillait à l’enterrement d’une jeune humaine. L’ombre noire semblait tout d’abord perdue puis se dirigeais vers la petite rivière. Je me dépêchais de le suivre mais je n’avais pas aussi rapide… et il était trop tard. Alec Volturi plantait ses crocs dans la gorge d’un pauvre pêcheur et le vidais de son sang. A ce moment précis, une pensée me traversait l’esprit :
Pourquoi Alec Volturi assistait à l’enterrement d’Erin de Luca ? La connaissait-il ? Ou était-il là seulement dans le but de repérer des humains à croquer ?
Quoi qu’il en soit, je restais plantée là, à le fixer en train de finir son « repas » quand peu de temps après, ses yeux d’un rouge intense croisaient les miens. Tout en s’avançant vers moi, il commençait à parler :

- Tient tient … Depuis quand tu te ballades seule dans la forêt ? Tu devrais faire attention, le grand méchant loup rôde.

Je ne relevais même pas sa question. J’avais le droit de me promener seule si j’en avais envie. Il commençait à tourner lentement autour de moi, jouais avec quelques mèches de mes cheveux et sortais une phrase qui me glaçais le sang :

- Ton cher loup-garou n’est pas dans les parages ? Il peut se passer de toi plus de cinq minutes ?

Je restais de marbre, reculais brusquement la tête afin qu’il ne touche plus mes cheveux et ne pouvais m’empêcher de lui répondre vivement :

- Ça ne te regarde pas, laisse le en dehors de tout ça ! Qu’est-ce que tu faisais à l’enterrement de cette humaine… Erin De Luca ?

Je restais froide et montrais que je n’avais pas peur alors qu’au fond de moi je n’avais qu’une envie : Hurler. Après tout, il était un de mes premiers ennemis. Il a tenté de me tuer à plusieurs reprises et maintenant que les Roumains étaient devenus puissants les Volturi étaient nos amis ?! Je n’en croyais pas un mot. Alec regardais le corps carbonisé du pêcheur :

- Est-ce que tu t’es déjà demandé où était l’intérêt de vivre pour l’éternité ? Non bien sûr, tu n’es encore qu’une enfant

Derechef, je lui répondais très vivement :

- Réponds à ma question, pourquoi étais-tu à l’enterrement d’Erin de Luca ?

Je reculais de quelques pas et croisais les bras. Si la situation dégénérait, sois je cours, sois je crie…


(c) fiche par ocean lounge


Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-fp.1fr1.net/
Revenir en haut Aller en bas
Alec Volturi
« Les dentiers sur patte »
avatar
« Les dentiers sur patte »
■ Morsures : 305

■ Inscrit le : 13/08/2012

■ Localisation : Auprès de Jane.
■ Age : 23


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: NESSIE&ALEC Ҩ toxic desire. Lun 25 Fév - 17:39



unis par un lien indestructible.

A l’évocation de ce nom, Alec serra les poings et se retourna vers elle brusquement avec un regard mauvais. « Pourquoi ça t’intéresse ? Et toi, pourquoi tu y étais ? Tu la connaissais ? » demanda-t-il froidement, heurté en plein cœur. Il s’était montré plus méchant qu’il ne l’aurait voulu, et mieux valait ne pas s’amuser avec les nerfs d’Alec Volturi qui, s’il avait de la patience, ne ferait pas preuve de celle-ci éternellement. Il baissa lentement sa capuche et passa une main dans ses cheveux, avant de les enfoncer dans ses poches et lui lancer un regard à la fois enragé et désespéré qui trahissait sa tristesse. Il tenta pourtant de la jouer provocateur, comme il le faisait toujours. Un sourire de défi qui ressemblait plutôt à une moue de souffrance se dessina sur son visage et il lança : « Je pensais que toi plutôt que n’importe qui d’autre comprendrait ce que je faisais là. » Il laissa passer quelques secondes et Alec continua : « Tes parents ont du te raconter leur histoire des dizaines de fois non ? Ce cher Edward et cette chère Isabella, unis par un lien indestructible. Elle est sa Tua Cantante. Un peu comme tu l’es pour ton cher loup de compagnie. » Il frappa dans l’arbre le plus proche qui se cassa en deux dans un craquement terrible pour se détendre, en proie à une agitation extrême. Pourquoi ne pouvait-il pas pleurer ?! Il en mourrait d’envie. « Si tu ne vois toujours pas où je veux en venir, je vais faire plus simple : Erin de Luca était ma Tua Cantante. J’aurais fait n’importe quoi pour elle, absolument n’importe quoi. Mais il a fallu que la mort nous sépare. » Il éclata de rire et planta de nouveau ses yeux dans ceux de Renesmée. « C’est sympa l’amour, j’adore ! Tu ne trouves pas, que c’est amusant ? Pourquoi est-ce qu’on en souffre plus que cela nous rend heureux ? Ça te rend heureuse, toi ? » Alec ne savait plus vraiment ce qu’il disait, ni quoi penser. Il se sentait mal et la situation était plutôt dangereuse pour Renesmée qui était seule avec lui. Il ferait de son mieux pour se maîtriser mais si il sentait qu’il n’aurait plus le courage, il s’enfuierait. De toute façon si Alice avait vu qu’il lui ferait du mal, elle n’aurait jamais permis que Renesmée sorte aujourd’hui et c’était assez rassurant.

Il l’observa quelques secondes en silence, indéchiffrable. Que ressentait-il vraiment ? De la curiosité, pour cette créature hors du commun ? Une fascination malsaine ? Il savait parfaitement qu’elle le détestait et son dégout envers lui était réciproque. Lui aussi la détestait réellement, de toutes ses forces. Et pourtant, il n’arrivait pas à se résoudre à lui faire du mal, et encore moins à ne plus jamais la voir. En cet instant, Alec avait l’impression qu’il n’y avait que Renesmée qui pouvait le comprendre. Elle-même était bercée par ce sentiment d’amour extrême que se portaient ses parents et par l’imprégnation de Jacob Black à son égard. Pouvait-elle comprendre ce que ça faisait d’être arraché à ça pour l’éternité ? De vivre un rêve et de se réveiller un matin avec la certitude qu’on n’aura plus jamais droit à un tel bonheur ? Non, Renesmée ne pouvait pas comprendre : ses parents et Jacob ne mourraient pas. La paix avait été signée entre les Volturi et les Cullen, et personne ne s’en prendrait à eux. Alec était entièrement seul, et personne ne pouvait partager sa douleur. « Tu n’as pas peur ? » demanda-t-il d’une voix douce. Il entendait par là le fait d’être en sa compagnie dans cette forêt, bien qu’on lui porte suffisamment d’amour pour voler à son secours au moindre problème. Et Alec savait qu’elle savait qu’il ne lui ferait aucun mal. « J’ai entendu dire que tes chers parents avaient encore accueilli une hybride. D’où vient-elle ? » demanda-t-il encore, sans animosité. Même si il n’était pas là pour ça à la base, le Volturi faisait quand même son travail de garde qui s’assurait que le secret de leurs espèces n’étaient pas en danger. Les hybrides étaient la plus grosse menace qui puisse exister, et Alec les craignait bien plus qu’il ne l’avouait. S’il n’était pas contre l’existence de Renesmée – au contraire – le fait que le nombre d’entre eux augmente de jour en jour le dépassait et lui faisait redouter le pire. Que se passerait-il si les humains venaient à découvrir leur secret ? Il se mit de nouveau à lui tourner autour, l’observant toujours de façon mystérieuse, bien que respectueuse.






    ⊹ nowhere man.
    Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir.



Voir le profil de l'utilisateur http://young-eternity.tumblr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Renesmée C. Cullen
« Un larbin stagiaire »
avatar
« Un larbin stagiaire »
■ Morsures : 241

■ Inscrit le : 31/05/2012

■ Age : 28


Want to know my relationship?
Tes ennemis :
Mon entourage:



MessageSujet: Re: NESSIE&ALEC Ҩ toxic desire. Ven 8 Mar - 20:54
Nessie & Alec - Toxic desire
Je restais assez éloigné du Volturi et essayé de ne pas faire transparaitre mes inquiétudes. S’il le voulait, Alec pouvait en une fraction de seconde me tuer, me décapiter ou me priver d’un de mes membres. Il était un vampire sanguinaire, sans pitié… Un Volturi. Moi je ne suis qu’un mi vampire mi humaine… Je n’avais rien du tout de la force des vampires, bien au contraire. Souvent mon oncle Emmett se moque de moi en disant que j’ai une « force de mouche » mais il avait raison… C’était à peine si j’arrivais à ouvrir une bouteille d’eau parfois. Lorsque j’évoquais pour la seconde fois le nom d’Erin, je sentais le visage d’Alec se fermer. Il me répondait très rapidement pourquoi ça m’intéressait, si je la connaissais. Puis je sentais comme une tristesse dans ses yeux. Etonnant pour un vampire. J’essayais de faire le rapprochement avec cet enterrement mais je ne trouvais pas tout de suite la réponse. Peux être avait-il des problèmes avec les autres de son clan… Peux être qu’il y avait eu une dispute avec Jane… Je me posais de multiples questions quand Alec me faisait une confidence qui me frappait très fortement.

- Je pensais que toi plutôt que n’importe qui d’autre comprendrait ce que je faisais là. Tes parents ont dû te raconter leur histoire des dizaines de fois non ? Ce cher Edward et cette chère Isabella, unis par un lien indestructible. Elle est sa Tua Cantante. Un peu comme tu l’es pour ton cher loup de compagnie. Si tu ne vois toujours pas où je veux en venir, je vais faire plus simple : Erin de Luca était ma Tua Cantante. J’aurais fait n’importe quoi pour elle, absolument n’importe quoi. Mais il a fallu que la mort nous sépare. C’est sympa l’amour, j’adore ! Tu ne trouves pas, que c’est amusant ? Pourquoi est-ce qu’on en souffre plus que cela nous rend heureux ? Ça te rend heureuse, toi ?


Cette révélation me troublait. Donc Alec était amoureux d’Erin. Je pensais rapidement à la relation entre mes parents, Bella et Edward puis je pensais rapidement à Jacob, à sa relation avec moi-même. Je savais aujourd’hui que je ne pouvais me passer de la présence de mon loup, que s’il lui arrivait quelque chose je ne saurais pas le supporter… Bizarrement, je me sentais mal à l’aise vis-à-vis d’Alec. Disait-il la vérité ? Oui, sinon il n’aurait pas pris le peine d’aller à l’enterrement de la belle Erin. J’éprouvais tout à coup de la pitié pour Alec. Je n’aurais pas aimé du tout être à sa place… Si Jacob mourrait qu’est-ce que je deviendrais moi ?! Je respirais un bon coup avant de parler à mon tour.


- Alec, je ne connaissais pas Erin mais elle était si jeune… Elle aurait pu être dans ma classe, nous aurions peux être même pu être amies.. Bref, sa mort m’avait troublé alors j’avais décidé de me rendre à son enterrement afin de lui rendre hommage. En tout cas, si ce que tu me dis est bien vrai, saches que je suis vraiment navré… Sais-tu de quoi est-elle décédée ?


Je m’en voulais de demander cela à Alec mais ma curiosité l’emportait toujours. Il fallait que je sache de quoi Erin était morte car si ça se trouve, elle avait été tué par un vampire traqueur tout comme James qui voulait tuer ma mère au début de sa relation avec mon père. Alec Volturi me fixait pendant quelques secondes avant de me demander si j’avais peur. Bien sûr que j’avais peur mais je ne voulais pas qu’il le sache. Je répondais vivement avant qu’il n’apprenne la vérité :


- Non, tu ne me fais pas peur.


C’était tout ce que j’avais à lui dire en ce moment. Alec venait en quelque sorte me dévoiler qu’il aimait une jeune humaine. Je me demandais tout à coup si Aro, Jane et les autres étaient au courant de cet amour interdit… La voix du vampire me sortait rapidement de mes pensées :

- J’ai entendu dire que tes chers parents avaient encore accueilli une hybride. D’où vient-elle ?

A la fin de cette phrase, j’avais aussi bien envie de lui foncer dessus que de m’en aller en courant. Il parlait forcement de ma sœur adoptive, Lana. Je gardais mon sang froid, m’avançait doucement vers Alec et lui dit d’un ton menaçant :


- Si tu la touche, tu auras affaire à nous. Peu importe d’où elle vient. Elle est dès notre, et elle est comme moi, tu n’as pas à t’en faire à son sujet… elle n’est pas une menace !


J’avais deviné qu’Alec se demandait si Lana était une menace pour la race des vampires. Il se méfiait d’elle tout comme il se méfiait de moi il y a quelques années. Ma langue fourchait et je demandais une nouvelle fois à Alec :


- Dis-moi, Aro, Jane et les autres étaient au courant pour toi et Erin de Luca ?


Je n’avais nullement confiance en Alec Volturi. Si il voulait me faire u mal, je lui en ferais moi aussi…



(c) fiche par ocean lounge


Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-fp.1fr1.net/
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: NESSIE&ALEC Ҩ toxic desire.
Revenir en haut Aller en bas

NESSIE&ALEC Ҩ toxic desire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [RESOLU] Problème de Rotation de l'écran du Desire
» [ROMs RADIO] Liste des roms radio pour le HTC desire
» [AIDE] HTC DESIRE qui ne s'allume plus
» [ROM 2.2][04.07.10] MoDaCo Custom ROM R21 for HTC Desire with Online Kitchen [FRF91B]
» [Requete] Application Lampe Torche (HTC Desire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Blood  :: Forêt-